Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les Autrichiennes dominent la première descente de Saint-Moritz

Brigitte Obermoser a fêté la deuxième victoire de sa carrière.

(Keystone)

Brigitte Obermoser s'est imposée devant Renate Götschl. Seule la Canadienne Emily Brydon (3e) a pu briser la suprématie autrichienne. Meilleure Suissesse, Ella Alpiger s'est classée à un bon treizième rang.

Sur la piste des Championnats du monde 2003, Brigitte Obermoser a fêté la deuxième victoire de sa carrière, après son succès lors du géant de Bormio, en mars.

En réussissant le premier podium de sa carrière, Emily Brydon (25 ans) a empêché les Autrichiennes de fêter un quintuplé, Michaela Dorfmeister ayant pris la quatrième place, devant Alexandra Meissnitzer et Tanja Schneider.

La Canadienne peut compter sur Jean-Pierre Ansermoz - qui a déjà travaillé avec Lise-Marie Morerod, Erika Hess, Michaela Figini et Vreni Schneider, entre autres - comme préparateur. Même s'il n'a pas pu préparer ses skis victorieux, en raison d'une infection à la main.

Corinne Rey-Bellet, gagnante du second entraînement, n'arrivait pas à exliquer son classement (23e) et le retard de 1"78 accumulé sur Brigitte Obermoser. «J'ai été vite sur le haut, mais j'ai beaucoup perdu en bas. Je ne sais pas pourquoi, peut-être que je n'ai pas assez attaqué, avouait-elle. J'ai skié comme aux entraînements pourtant.»

La skieuse des Crosets s'est classée seulement troisième Suissesse, derrière Ella Alpiger et Ruth Kündig (16e).

La cadette des soeurs Alpiger (21 ans) a signé le meilleur résultat de sa carrière pour sa troisième descente, seulement, à ce niveau. «Je ne m'y attendais pas. J'ai l'avantage de m'être entraînée ici pendant que l'équipe était à Lake Louise. J'ai aussi fait de gros progrès techniques durant l'été», disait-elle.

Catherine Borghi a terminé 25e. Une année après s'être grièvement blessée au genou, Sylviane Berthod a pris la 26e place.

Un certain nombre de concurrentes parties avec un dossard élevé ont, en effet, réussi le meilleur résultat de leur carrière en raison du soleil qui a rendu la piste plus rapide.

Suite aux rumeurs de tricheries qui secouent le Cirque Blanc depuis quelques jours, tous les skis et les chaussures ont été contrôlés - sitôt la ligne d'arrivée franchie - par la Fédération internationale (FIS) pour vérifier si le matériel était conforme. Cela n'a donné lieu à aucune disqualification.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×