Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les CFF victimes d'un sabotage ?

De mémoire de cheminot, on n'avait jamais vu brûler ce genre de câbles.

(Keystone)

Un incendie de câbles courant le long des voies à la gare de Coppet (VD) a fortement perturbé le trafic CFF, vendredi, entre Lausanne et Genève. La situation n'est revenue entièrement à la normale que vers 15 heures 30. Les CFF soupçonnent un acte malveillant.

«Il est possible que ce soit un acte malveillant», a estimé Jacques Zulauff, porte-parole des CFF. Frédy Aubert, officier de service de la police cantonale, s'est refusé à confirmer cette hypothèse avant que l'enquête en cours ne soit terminée. Ce qui pourrait prendre plusieurs jours.

Le sinistre s'est déclaré vers 2 heures du matin. Selon la police cantonale, il s'agit en fait de deux incendies, celui d'un véhicule avec des plaques hongroises et à une centaine de mètres de là, celui des câbles courant le long des voies et servant à transmettre des informations utiles au trafic ferroviaire.

Les retards ont atteint jusqu'à 45 minutes en début de matinée et certains trains ont dû être annulés. En outre, le trafic régional a été suspendu entre Coppet et Versoix (GE) et des bus de remplacement ont dû être mis en service.

A la connaissance de M. Zulauff, c'est la première fois que des câbles prennent ainsi feu. Par contre, des pierres et autres objets encombrants ont été à plusieurs reprises déposé sur les rails dans la région de Coppet. L'auteur de ces actes a été arrêté il y six mois environ et se trouve toujours en prison, a précisé M. Aubert.

swissinfo avec les agences

×