Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les disparités fiscales se creusent entre les cantons

Trois cantons et demi-cantons de Suisse centrale ont accepté dimanche de nouveaux allégements fiscaux. Zoug fait plus que jamais figure de paradis fiscal.

Les citoyens zougois ont en effet approuvé à une majorité de 69,3 pour cent la nouvelle loi qui entraînera une réduction sensible de l'impôt sur le capital ainsi que des allègements pour les nouvelles sociétés.

L'imposition des revenus faibles à moyens sera également allégée. Le manque à gagner pour le canton est évalué à 10 millions de francs, et autant pour les communes.

A Nidwald, qui est également un paradis fiscal, les citoyens ont dit oui à 77,5 pour cent à la nouvelle loi fiscale, qui continuera à privilégier les actionnaires.

Plébiscite également, avec 69,8 pour cent de oui, de la révision partielle de la loi fiscale à Obwald. Le texte allège la charge des actionnaires, mais aussi des familles. Quant aux personnes gagnant moins de 3000 francs par mois, elles ne paieront plus d'impôt.

A Schwytz, le peuple a refusé à 55,2 pour cent l'introduction de nouvelles taxes dont le produit était destiné à promouvoir le tourisme. L'impôt aurait dû être prélevé, en plus de la taxe de séjour, auprès des hôtels, restaurants et remontées mécaniques, notamment.

Du côté romand, Genève a également approuvé, par 53,4 pour cent des voix, l'initiative pour la suppression partielle du droit des pauvres, une taxe de 13 pour cent sur les spectacles.

Cette suppression entraînera un manque à gagner de quelque 20 millions de francs par an pour le canton. Plus des deux tiers de cette somme étaient versés à l'Hospice général et le reste à l'Etat pour financer des actions sociales. Seuls les jeux d'argent seront encore taxés.

Les Lucernois ont approuvé, à huit contre deux, un frein à l'endettement. Là encore, une baisse des impôts est prévue au plus tard pour 2003, dans le but de renforcer l'attrait économique du canton.

Enfin, à Berne, il n'y aura pas de taxe sur les véhicules en fonction de la consommation de carburant. C'est ce que préconisait une initiative écologiste rejetée par 69,2 pour cent des votants.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×