Les ennuis de Kloten font espérer Cointrin

Carlo Lamprecht relance le débat sur les vols internationaux. Keystone

Les ministres de l'économie de Genève et de Vaud se sont adressés à leur homologue zurichois pour soulager Kloten et ainsi développer le potentiel de Cointrin. Ce faisant, ils relancent le débat politique sur le rôle de l'aéroport genevois.

Ce contenu a été publié le 17 décembre 2000 - 11:55

Le Genevois Carlo Lamprecht propose que la ville du bout du lac accueille quelques vols internationaux. Cette démarche permettrait de soulager Zurich Unique Airport qui doit composer avec le mécontentement grandissant des riverains incommodés par le bruit.

Selon le Tages Anzeiger de samedi, M. Lamprecht a écrit à Ruedi Jeker pour lui suggérer de profiter des capacités de Cointrin. Contacté par l'agence télégraphique suisse, le président du gouvernement genevois a précisé qu'il avait surtout proposé d'améliorer la qualité des navettes reliant les deux pôles économiques.

Il y a deux mois environ, le président du conseil d'Etat s'est rendu à Zurich en compagnie de sa collègue vaudoise Jacqueline Maurer pour plaider la cause de toute une région.

Le rôle de l'aéroport de Genève ne se limite pas à la cité de Calvin. Il joue aussi un rôle important pour les cantons romands et la France voisine, souligne M. Lamprecht. Comme la place aérienne zurichoise est saturée, il a semblé logique aux deux ministres lémaniques de relancer le débat sur les vols internationaux.

Les deux Romands ont expliqué que l'aéroport genevois disposait d'un fort potentiel de développement. Il est possible de doubler le nombre de vols au départ de Genève, relève M. Lamprecht. Selon le quotidien zurichois, cette initiative a reçu un accueil poli auprès des autorités, confrontées à d'autres priorités.

Jeudi dernier, le Tribunal fédéral a donné son feu vert à l'agrandissement de Zurich-Kloten, mais a aussi donné raison aux opposants soucieux de limiter les nuisances sonores. Les limites de bruit doivent être revues à la baisse.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article