Navigation

Les perspectives d'emploi chutent en janvier (KOF)

Les perspectives se sont particulièrement dégradées dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration, qui atteignent leur plus bas historique, d'après le KOF (archives). KEYSTONE/PETER SCHNEIDER sda-ats
Ce contenu a été publié le 01 février 2021 - 09:52
(Keystone-ATS)

L'indicateur de l'emploi du Centre de recherches conjoncturelles KOF a chuté à -8,2 points en janvier, en recul par rapport à celui du quatrième trimestre 2020, où il s'était établi à -7,1 points.

Les récentes restrictions visant à endiguer l'épidémie du coronavirus semblent ainsi avoir mis un terme à la légère reprise observée les deux derniers trimestres de l'année 2020.

Les perspectives se sont particulièrement dégradées dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration, qui atteignent leur plus bas historique, d'après un communiqué publié par le KOF lundi.

L'indicateur d'emploi dans le secteur de l'hôtellerie atteint une valeur de -44,0 points, tandis que celui de l'industrie manufacturière (-15,0) et du secteur bancaire (-13,2) se sont également détériorés.

En revanche, la majorité des entreprises du secteur des assurances continuent de s'attendre à une augmentation du niveau de l'emploi. Pour les autres prestataires de services en revanche, l'indicateur se situe juste au-dessus de zéro.

Ces évaluations se basent sur les réponses de plus de 4500 entreprises interrogées en janvier concernant leurs prévisions et leurs attentes en matière d'emploi.

D'après le KOF, "les résultats de l'enquête laissent supposer que la crise du Covid-19 va entraîner de nouvelles suppressions d'emplois dans les semaines à venir".

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.