Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les portraits instantanés d'Hubert Dechant

Hubert Dechant dessine le quotidien de Johannesburg.

(swissinfo.ch)

A l'invitation de Pro Helvetia, Hubert Dechant a passé trois mois à photographier et à dessiner des passants à Johannesburg.

L'artiste bâlois a voulu découvrir cette ville, qui souffre tant de son image de «capitale mondiale du crime».

Depuis quatre ans, Pro Helvetia a développé un programme d'échanges qui concerne, chaque année, huit artistes sud-africains et suisses.

C'est dans ce cadre que la Fondation suisse pour la culture a invité Hubert Dechant à passer trois mois à la «Bag Factory» à Johannesburg: des ateliers ont été aménagés dans cette ancienne usine, où des artistes étrangers ont l'occasion de côtoyer une dizaine de créateurs sud-africains.

De la rue…

Dechant a développé un projet original, en étroite collaboration avec une femme sculpteur iranienne, Bita Fayyazi. Ensemble, ils ont parcouru les rues du centre-ville, déserté par les blancs: chaque jour, les taxis venus des townships y déversent des milliers de vendeurs de rue et de chômeurs à la recherche d'une occasion.

«Pour moi, l'art ne doit pas rester dans les galeries: c'est un prétexte pour rencontrer des gens différents. Ici, malgré le passé, malgré les terribles disparités sociales et la criminalité, j'ai trouvé des signes d'espoir: il y a beaucoup d'énergie positive», constate l’artiste.

Comme il l'avait déjà fait à Berlin, Dechant a photographié des centaines de passants, avant d'esquisser leur silhouette en quelques traits minimalistes. Il a donné ainsi une intimité à ces anonymes, créant une tension, une abstraction qui interpelle le spectateur.

… au musée

Le 10 décembre, les deux artistes ont convié 200 de leurs «sujets» à venir visiter le Musée d'art de Johannesburg, d’habitude déserté. Situé sur une place réputée dangereuse, le musée a même dû faire condamner sa porte principale, pour éloigner les mendiants…

«Vingt personnes ont répondu à notre invitation, raconte Dechant. Tous ont reçu leur portrait et une sculpture. Les voir découvrir la très belle collection du musée était un moment incroyable!»

Dechant a aussi animé des ateliers dans des townships. Il a réalisé un court métrage sur la vie dans un taxi collectif, et orné la «Bag factory» d’œuvres murales au fusain, conforme à son désir de pratiquer un art fugitif qui capture la frénésie urbaine.

En janvier, il réalisera un mural représentant le personnel de l'ambassade de Suisse à Pretoria, comme il a déjà fait le portrait du gouvernement suisse... dans l'abside d'une église à Berlin!

swissinfo, Valérie Hirsch à Johannesburg

En bref

- Hubert Dechant est né en 1964 à Bienne.

- Académie des Beaux-Arts à Bâle en 1995, résidence d'artiste à Berlin de 1999 à 2003, il est curateur associé de la Konsumbäckerei Solothurn.

- Des expositions lui ont été consacrées en Suisse, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.