Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les préparatifs de l'Eurofoot à l'école du Mondial

Pour son Euro 2008, la Suisse veut une fête à la hauteur de celle du Mondial allemand.

(Keystone)

La Suisse s'inspire du Mondial allemand pour l'organisation de l'Euro 2008 de football. Deux ans avant l'événement, les préparatifs respectent les délais.

Pour inciter les amateurs à gagner les stades sans voiture, le billet d'entrée aura valeur d'abonnement général de 36 heures sur le réseau des transports publics du pays.

Deux jours après la fin du Mondial allemand, les Suisses, organisateurs avec les Autrichiens de l'Eurofoot en 2008, étaient donc de sortie devant la presse, histoire de faire le point.

Avec cette innovation d'abord: le prix du billet pour les matches en Suisse fera office d'abonnement général durant 36 heures, annonce Matthias Remund, directeur de l'Office fédéral du sport (OFSPO).

Le ticket sera valable pour les transports publics de tout le pays et éventuellement d'Autriche, si la seconde nation hôte de l'Euro accepte de participer à cette action.

Ceci dit, sur le dossier «trafic» comme pour le reste de l'organisation, le Mondial allemand - et dans une moindre mesure l'Euro 04 au Portugal – sont source d'inspiration.

«Nous devons reprendre les expériences de ces deux manifestations pour ne faire aucune erreur», assure le ministre des sports, Samuel Schmid.

Ecrans géants

Mais cela ne suffira pas. Il faudra aussi que les Suisses s'impliquent. «La population devra s'approprier l'esprit d'équipe qui a été celui du Mondial 2006 et lui donner libre cours lors de la préparation de l'Euro 08», plaide le ministre.

L'équipe suisse de football «qui nous a fait vibrer lors du Mondial» jouera un rôle essentiel dans ce processus, note le conseiller fédéral. «C'est notre meilleure motivation.»

Samuel Schmid va plus loin: il s'agit dorénavant de dépasser la poursuite des intérêts particuliers et de collaborer, tous ensembles, à la réussite de l'Eurofoot 2008.

Parmi le recettes allemandes, le succès des zones avec écran géant n'est pas passé inaperçu aux yeux des Suisses. Grâce à un dispositif semblable, le directeur de l'OFSPO espère qu'entre 20'000 et 100'000 personnes suivront les matches de l'Euro en dehors des stades.

Sûreté intérieure

Fondamentalement, les organisateurs ont le sourire et assurent que les préparatifs vont bon train en perspective de l'événement prévu entre le 6 et le 29 juin 2008.

«L'horaire du projet général 'Pouvoirs publics et Euro 08 de l'UEFA' sera tenu», assurent Samuel Schmid et Matthias Remund. Des concepts ont été élaborés (sécurité, infrastructures, marketing), qu'il faut maintenant approfondir.

Sur la question sécuritaire, les mesures contre le hooliganisme, comprises dans la loi sur la sûreté intérieure, devraient être en vigueur au moment de l'Euro 08.

Le référendum qui s'y oppose peine en effet à aboutir, alors que l'échéance pour la remise des 50'000 signatures au moins tombe jeudi.

Dix mille soldats

«En Allemagne, les polices ont favorisé le dialogue avec les hooligans et la désescalade. Nous voulons faire de même», indique aussi Samuel Schmid. Renfort de l'armée il y aura, mais il restera subsidiaire, souligne celui qui est aussi ministre de la défense.

Selon Samuel Schmid en effet, les militaires ne devront pas être en contact avec les supporters. Concrètement, quelque 10'000 soldats devraient être engagés. Près du double de l'effectif déployé lors du World Economic Forum de Davos.

Autre thème crucial: les questions liées à l'exploitation commerciale. Les droits TV sont toujours en négociation. Et tous les sponsors ne sont pas connus.

Pour leur part, les villes hôtes négocient autour des droits à exploiter les zones en pourtour des stades. Les contrats avec l'UEFA devraient être sous toit à la fin de l'année.

swissinfo et les agences

Faits

Au total, les coûts de l'Eurofoot 2008 incombant aux pouvoirs publics se monteront à quelque 182 millions de francs:

82,5 millions à charge de la Confédération (20 fois plus que prévu)
28,7 millions à la charge des cantons
70 millions à la charge des villes hôtes

L'Eurofoot 2008 devrait rapporter à la Suisse quelque 500 millions de francs.

Fin de l'infobox

En bref

- Le Championnat d'Europe de football de 2008 se déroulera en Suisse et en Autriche.

- Quinze des 31 matches seront disputés en Suisse. Les villes qui les accueilleront sont Bâle, Berne, Genève et Zurich.

- Un des enjeux majeurs sera celui de la sécurité, la violence dans les stades touchant aussi la Suisse. Une loi anti-hooliganisme a été préparée.

- En mai dernier, durant le championnat suisse, des échauffourées avaient fait 100 blessés à Bâle.

- Les opposants à cette loi contre le hooliganisme veulent la combattre par référendum. Le délai pour la réunion des signatures est fixé au 12 juillet.

Fin de l'infobox


Liens

×