Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les premiers observateurs suisses armés s'envolent vers le Kosovo

policiers armés Kosovo - logo

(swissinfo.ch)

Un premier contingent de dix observateurs civils de police suisses est parti mardi au Kosovo pour une mission de six mois. Pour la première fois, ces six gardes-frontières et quatre policiers sont armés.

Neuf hommes et une femme ont quitté l'aéroport de Bâle-Mulhouse mardi matin dans un avion du Département fédéral de la défense. Comme tous les Suisses au Kosovo, il s'agit uniquement de volontaires. Pour leur protection, les policiers et douaniers sont équipés chacun d'un pistolet et de 100 pièces de munition.

Les six douaniers ont été recrutés dans les cantons de Genève, d'Argovie, de Zurich, de Thurgovie et du Tessin. Les policiers viennent de la police municipale de Zurich et des polices cantonales de St-Gall et Soleure. La seule femme du groupe est une volontaire de la police cantonale thurgovienne.

Ils seront engagés dans les forces de police de l'UNMIK (Administration provisoire des Nations Unies au Kosovo). Leur lieu de stationnement n'est pas encore déterminé. La mission est coordonnée par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Le département souhaite renforcer durablement la présence d'observateurs civils de police dans les zones de crise.

Dans le cadre de l'UNMIK, 4000 policiers civils de 47 pays se trouvent au Kosovo sur mandat du Conseil de sécurité des Nations Unies. Ils doivent contribuer au «rétablissement d'un ordre social démocratique» au Kosovo.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×