Les riches Américains aiment la Suisse

Les rives du Lac Léman font partie des deux lieux d’expatriation préférés des Américains fortunés. C’est ce qu’indique une enquête du magazine haut de gamme «Robb Report» dans son numéro du mois de mars.

Ce contenu a été publié le 22 mars 2000 - 19:07

Les rives du Lac Léman font partie des deux lieux d’expatriation préférés des Américains fortunés. C’est ce qu’indique une enquête du magazine haut de gamme «Robb Report» dans son numéro du mois de mars.

Les bords du Léman arrivent en deuxième position du classement, juste derrière La Moraleja, la banlieue chic de Madrid. La sérénité du lac suisse continue d’attirer ces riches qui recherchent en priorité un environnement caractérisé par ce que le rédacteur en chef du mensuel «Robb Report» appelle «un haut degré de prestige et d’intimité». Ces critères sont fort différents de ceux retenus par les Américains de la classe moyenne.

Une fois à la retraite, ces Américains-là s’orientent vers la Floride, un Etat des Etats-Unis qui ne prélève pas d’impôts locaux. Et quand ils partent s’installer à l’étranger, ils optent pour le Costa Rica, un pays où le coût de la vie est faible et dont la stabilité politique et le niveau de sécurité sont rassurants par rapport aux autres destinations possibles en Amérique centrale. Dans cette région, les plus fortunés des Américains choisissent les Bermudes où le coût de la vie est plus élevé qu’au Costa Rica.

Le magazine «Robb Report», dont la couverture est souvent consacrée aux derniers modèles sortis par Rolls Royce, relève cependant une évolution dans le comportement de la clientèle américaine du marché de l’immobilier de luxe. Si les riches Américains sont toujours séduits par des lieux traditionnels d’expatriation, comme le lac Léman ou Saint-Jean-Cap-Ferrat sur la Côte d’Azur, les détenteurs des fortunes issues de la «Nouvelle Economie», générée par les secteurs de l’informatique et de la finance internationale, sont plus jeunes et se tournent vers des destinations comme Cascais, une station balnéaire huppée située non loin de Lisbonne, au Portugal.

Marie-Christine Bonzom, Washington

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article