Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les secouristes suisses au chevet du Pakistan

Au Pakistan comme en Inde (ici à Uri au nord de Srinagar) les survivants ont un besoin urgent de l'aide internationale.

(Keystone)

L'équipe suisse d'aide aux victimes du violent séisme qui a particulièrement frappé le Pakistan est arrivée lundi matin à Islamabad.

Composée de sept personnes - dont un médecin, des experts en construction et en eau -, cette équipe est chargée d'évaluer la situation et l'aide que peut fournir la Suisse.

«Nous avons procédé à une première évaluation avec nos partenaires déjà présents au Pakistan et discuté des actions les plus appropriées », précise à Islamabad Andreas Stauffer.

Et le porte-parole de l'agence helvétique de coopération (DDC) de poursuivre: «Il y a une forte demande pour des tentes résistantes au vent.»

Sur place, le contact a été établi avec le cabinet de crise pour mettre sur pied la suite des opérations à Muzaffarabad, capitale du Cachemire pakistanais, où près de la moitié des maisons se sont écroulées.

De leur côté, les Nations unies estiment que plus de 2,5 millions de personnes sont privées de toit depuis le séisme de samedi qui a atteint 7,6 sur l'échelle de Richter.

Quant au nombre de victimes, il était évalué lundi entre 30.000 et 40.000 morts. Un bilan très provisoire qui risque encore de s'alourdir.

Une action rapide

Au cours du week-end, la DDC a déjà commencé à distribuer des tentes et du matériel nécessaire à l'hébergement. Pour ce faire, le gouvernement suisse a débloqué un million de francs pour l'aide d'urgence. Et quelque 530.000 francs seront engagés par le biais de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Deux des trois experts suisses arrivés samedi au Pakistan sont déjà à Muzaffarabad. Il s'agit pour eux d'aider les Nations Unies à évaluer les besoins et cordonner l'engagement de la communauté internationale dans cette ville qui est la plus durement touchée par le séisme.

«Nous avons reçu un plein soutien des autorités pakistanaises, de nos partenaires locaux et de l'ambassade de Suisse », assure, de son coté, Andreas Stauffer. Qui ajoute: «Pour l'heure, les risques d'épidémie semblent écarté.»

Les besoins n'en restent pas moins importants. Raison pour laquelle le président pakistanais Pervez Musharraf a demandé à la communauté internationale des tentes, des couvertures, des médicaments et des hélicoptères.

swissinfo, Thomas Stephens
(traduction: Frédéric Burnand)

Faits

Le gouvernement suisse a débloqué une première aide d'urgence de 1 million de francs en faveur des victimes du séisme pakistanais.

Les citoyens suisses participent également à ce soutien. Et ce par l'entremise de la Chaîne du bonheur. (CCP 10-15000-6 de la Chaîne du Bonheur, avec mention "Séisme Cachemire")

Fin de l'infobox

En bref

Un tremblement de terre qui a atteint 7,6 sur l'échelle de Richter a frappé samedi le Pakistan, ainsi que l'Inde et l'Afghanistan.

Lundi, le bilan était estimé entre 30 et 40'000 morts, rien qu'au Pakistan

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.