Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les six Moluquois quittent l'ambassade de Suisse à Jakarta

Les jeunes manifestants souhaitaient attirer l'attention sur le conflit interreligieux qui déchire les Moluques.

Grande surprise des autorités helvétiques: jeudi, les six ressortissants indonésiens originaires des îles Moluques ont mis fin de plein gré à leur occupation. L´ambassade venait pourtant de débuter les auditions, suite aux dépôts de demandes d'asile

Une première occupante a quitté le jardin de l'ambassade mercredi soir, ses compagnons l'ont suivie jeudi midi. Quelques heures plus tard, dans l'après-midi, Monika Schmutz, porte-parole au Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), ne connaissait pas les conditions et les motifs de ces départs.

Et la surprise était générale au DFAE. Les jeunes manifestants occupaient le jardin de l'ambassade de Suisse depuis le 27 septembre. Cinq d'entre eux avaient demandé l'asile politique. Le DFAE avait même annoncé un peu plus tôt dans la journée que leur audition devait avoir lieu ce jeudi.

Les autorités helvétiques cherchaient également à garantir aux jeunes occupants un retour en toute sécurité à leur domicile. Elles craignaient notamment que les occupants soient arrêtés par la police indonésienne.

Selon l'Office fédéral des réfugiés (ODR), ce souci expliquait également le fait que l'occupation durait depuis deux semaines. Vu le départ imprévu des Indonésiens, une telle sécurité n'a pas pu être assurée.

Outre leur demande d'asile, ces occupants souhaitaient attirer l'attention de la communauté internationale sur le conflit entre chrétiens et musulmans qui déchire l'archipel des Moluques. Les violences ont fait plus de 4000 morts depuis janvier 1999.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×