Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les Suisses se préparent à la tornade anglaise

L'entraîneur Köbi Kuhn (à gauche) veut y croire.

(Keystone)

Les footballeurs de l’équipe nationale sont prêts à barrer la route à l’Angleterre lors de la rencontre décisive de ce soir à l’Euro 2004.

L’entraîneur anglais Sven-Goran Eriksson a promis que son équipe allait mettre le paquet dès le début de ce match, où elle doit absolument glaner ses premiers points.

Les Anglais se souviendront longtemps de leur terrible match d’ouverture contre la France. Menant 1-0 au terme du temps réglementaire, l’équipe à la rose s’est vue assommée en trois minutes par deux buts de Zinédine Zidane. Ce soir, une défaite contre la Suisse signifierait presque à coup sûr l’élimination du tournoi.

«Nous devrons être très agressifs dès le début de la partie, déclare Eriksson. Si nous voulons battre la Suisse, nous devons être motivés et concentrés comme nous l’avons été contre la France pendant 93 minutes. Et ce ne sera pas facile. Absolument pas».

De son côté, la Suisse, qui a partagé l'enjeu avec la Croatie lors de son premier match (0-0), n’a rien à perdre contre l’un des favoris de ce premier tour.

Köbi Kuhn estime également – comme Eriksson – que le début de la partie sera décisif. «L’Angleterre peut nous mettre une pression terrible, mais si nous résistons les 15 premières minutes, cela pourrait les déstabiliser», déclare l’entraîneur helvétique.

Sans Johann Vogel

Kuhn devra introduire au moins un changement par rapport à l’équipe qui est parvenue à sauver le match nul contre la Croatie, malgré qu’elle ait dû évoluer à dix durant la plus grande partie de la seconde mi-temps.

Johann Vogel, suspendu, devrait être remplacé dans son rôle de pivot de milieu de terrain par Fabio Celestini.

Le défenseur Christoph Spycher, lui, aura la lourde tâche de marquer le meneur de jeu et capitaine anglais David Beckham. Il se sent prêt à relever le défi.

«L’Angleterre a d’excellent joueurs offensifs, et pas seulement Beckham», affirme Quant à lui Raphael Wicky, ancien membre de la phalange helvétique, qui obtint le nul 1-1 contre l’Angleterre lors de l’Euro 96.

«Ils vont démarrer très fort, parce qu’ils ont absolument besoin d’une victoire. Mais le plus longtemps nous parviendrons à maintenir le 0-0, le plus de chances nous aurons de marquer», ajoute Wicky.

Le respect de l’adversaire

Côté anglais, on insiste sur le fait qu’il n’est pas question de sous-estimer l’adversaire de ce soir. Beckham affirme vouloir traiter les Suisses comme s’ils étaient champions d’Europe.

«Nous ne prenons aucune équipe à la légère. Nous savons que chaque match de ce groupe est dur. Si nous ne sommes pas à la hauteur, nous sommes éliminés», déclare le «Spice boy».

Pour ce qui est de la composition de l’équipe, on peut s’attendre à voir John Terry reprendre sa place au cœur de la défense anglaise. Le joueur de Chelsea avait raté le match contre la France à cause d’une blessure à la cheville.

Sorcellerie à la rescousse

En Suisse, la presse a fait monter la tension d’une manière inhabituelle à la veille du match.

Depuis le début de la semaine, plusieurs journaux ont publié une annonce avec la photo d’une poupée vaudou vêtue du maillot anglais, et affublée de jambes ridiculement courtes, criblées de clous (!) Le slogan «aidez-nous à faire que les Anglais aient les jambes lourdes contre la Suisse le 17 juin».

Une provocation à laquelle la BBC n’a pas tardé à réagir en titrant, sur son site web «Voodoo you think you are?» («Pour qui vous prenez-vous?», avec le jeu de mots sur le vaudou).

Ce matin, le quotidien de boulevard alémanique Blick en remet une couche, en exhortant les Suisses à «ensorceler Beckham & Co pour les jeter dehors», avec une photo d’Harry Potter et des joueurs helvétiques affublés des lunettes du petit sorcier… pourtant britannique.

swissinfo et les agences

Faits

Dimanche, pour son premier match, la Suisse a obtenu le nul 0-0 contre la Croatie.
L’Angleterre a perdu 2-1 contre la France, tenante du titre.
La Suisse devra se passer du milieu de terrain Johann Vogel, suspendu après son expulsion contre la Croatie.

Fin de l'infobox

En bref

- Pour leur second match dans le groupe B, les outsiders suisses affrontent l’Angleterre à 18h.

- Pour les deux équipes, une défaite ruinerait pratiquement toute chance de qualification pour le second tour.

- A l’Euro 96, la Suisse avait fait match nul 1-1 contre l’Angleterre.

- Ce soir dans le même groupe B, France-Croatie à 20h45.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.