Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les Verts pour le oui à Schengen/Dublin

Les délégués du parti écologiste suisse avalisent Schengen/Dublin.

(Keystone)

Pour les délégués du parti écologiste réunis à Wil, dans le canton de St-Gall, le double accord présente plus d’avantages que de désavantages.

Samedi, les Verts n’ont pas épargné leurs critiques envers le gouvernement et appelé aussi à investir davantage dans l’éducation.

C’est sans surprises que les 120 délégués du parti vert ont clairement dit oui aux accords de Schengen/Dublin avec l'Union européenne (UE) par 98 voix contre 20 et cinq abstentions. Un oui critique toutefois.

Ce dossier est très difficile pour les écologistes, a relevé la présidente du groupe au Conseil national (chambre basse du Parlement) Cécile Bühlmann. Mais la Lucernoise a estimé que les avantages l'emportent finalement légèrement sur les inconvénients.

Dans la discussion précédant le vote, certains délégués ne l’avaient pas entendu de cette oreille. Les accords de Schengen/Dublin ne sont pas des projets d'ouverture, un «oui» à ces accords bilatéraux transformera la Suisse en un Etat policier, avaient-ils protesté.

Appui total au PACS

Sur l’autre objet soumis au vote le 5 juin prochain - le PACS -, les Verts ont unanimement et sans discussion voté oui.

Pour rappel, le PACS doit permettre aux couples homosexuels d'être logés à la même enseigne que les couples mariés en ce qui concerne l'assistance et l'entretien réciproque, l'imposition et les rentes vieillesse (AVS).

Samedi après-midi, le parti a aussi débattu longuement de la politique de formation. A ses yeux, la Suisse doit investir davantage dans l'éducation - dans l'école primaire et l'apprentissage notamment.

Les Verts demandent la création d'un Office fédéral de la formation et préconisent l'apprentissage d'une langue nationale comme première langue étrangère. Ils aspirent également à un système scolaire sans sélection.

Politique climatique sacrifiée

Ce n’est pas tout. Les écologistes ont administré une volée de bois vert au gouvernement. Fustigeant le centime climatique, leur présidente Ruth Genner a reproché au Conseil fédéral d'avoir sacrifié une politique climatique digne de ce nom à la pression du lobby pétrolier.

Le centime climatique est un impôt volontaire sur l’essence proposé par les milieux économiques pour éviter l’entrée en vigueur d’une taxe sur le C02.

Le Conseil fédéral donne actuellement une triste image, a déclaré Ruth Genner. Il n'a pas été capable de choisir une perspective politique dans ce domaine. Et pourtant la Suisse a besoin d'une stratégie climatique jusqu'en 2050.

Plus réjouissant: la présidente des Verts a relevé les succès électoraux de sa formation, qui a gagné des sièges lors de toutes les dernières élections cantonales et communes.

Du reste, le parti continue de grandir. Le «Demokratische Nidwalden» (DN) sollicite le statut de membre. Quant au «Grüne Appenzellerland» (GRAL), il souhaite obtenir celui d'observateur.

swissinfo et les agences

Faits

Au Parlement, les Verts constituent le cinquième parti par ordre d’importance avec 12 députés (conseillers nationaux)
Lors des dernières élections fédérales d’octobre 2003, ils avaient obtenu le meilleur résultat de leur histoire avec 7,6% des suffrages

Fin de l'infobox

En bref

- L’accord de Schengen règle et facilite la libre circulation des personnes. Il prévoit une collaboration entre les Etats dans les domaines de la justice et de la police, notamment pour la lutte contre le crime organisé et les trafics d’armes et de drogue.

- L’accord de Dublin prévoit également une collaboration entre Etats, dans le domaine de l’asile. Il s’agit notamment d’éviter qu’un requérant débouté dans un pays puisse présenter une demande dans un autre pays.

- Le peuple suisse aura à se prononcer sur ce paquet le 5 juin prochain, en même temps que sur le partenariat enregistré pour les couples homosexuels (PACS). Les Verts ont décidé samedi de soutenir les deux objets.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.