Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ligue des Champions: Zurich freiné au stade des qualifications

Gokhan Zan (à g.) et son équipe "effacent" Eudi Silva De Souza et la sienne.

(Keystone)

Le champion suisse sortant de football a perdu 2-0 son match retour du 3e tour qualificatif de la Ligue des Champions contre les Turcs de Besitkas Istanbul (1-1 à l'aller). Sa route européenne se poursuit en Coupe de l'UEFA.

L'ex-Bâlois Matias Delgado a scellé le sort du FC Zurich en l'espace de huit minutes, marquant à la 56e et à la 64e.

Les millions de la Ligue des champions restent un rêve pour le FC Zurich. Les hommes de Bernard Challandes ont échoué, comme l'an dernier, au 3e tour qualificatif.

L'ancien Bâlois Matias Delgado a donc été le bourreau des Zurichois avec ses deux superbes buts de la tête. Delgado avait déjà marqué le but de son équipe voici deux semaines au Hardturm.

A l'image de Chikhaoui, protagoniste en Axpo Super League (la ligue supérieure sur le plan national) mais dépassé au niveau européen, les Zurichois ont pu mesurer la différence qui les sépare de l'élite continentale.

Pourtant, leur adversaire était assez loin de constituer un ogre. Mais les Turcs ont fait preuve de beaucoup plus de réalisme, et aussi d'une qualité technique décisive sur certaines actions.

Prudente réserve

Besiktas a mis presque une demi-heure pour sortir de sa prudente réserve. Mais Zurich n'a pas su exploiter cette retenue. Ainsi, la première mi-temps fut très décevante.

Leoni n'a pas eu le moindre arrêt à effectuer, même si deux reprises de la tête de Bobo (28e/37e) ont frôlé les montants. En face, Eudis a galvaudé la seule occasion zurichoise lorsqu'il s'est brisé sur Arikan après un joli déboulé sur le côté droit (43e).

Le jeune Barmettler, successeur de Von Bergen à côté de Tihinen, avait effectué plusieurs interventions décisives en première période. Mais la charnière centrale new look du FCZ a craqué dans le jeu aérien.

A la 56e, Delgado a précédé Barmettler à la réception d'un centre venu de la droite, et sa déviation n'a laissé aucune chance à Leoni, qui avait effectué quatre minutes plus tôt un arrêt miraculeux face au même joueur.

Doublé de Delgado

Puis, à la 64e, Delgado a devancé cette fois Tihinen sur un centre adressé de la gauche. A 2-0, les carottes étaient cuites, d'autant plus que le jeu offensif des Suisses a manqué à la fois d'imagination et de puissance dans les duels.

En fin de match, Raffael puis Hassli sont passés près du but de l'honneur, en vain. Ainsi, une fois encore, le champion de Suisse devra se contenter de batailler en Coupe UEFA.

swissinfo et les agences

En bref

Jusqu'ici, trois clubs helvétiques avaient pris part à la phase finale de la Ligue des Champions: Grasshopper de Zurich (1995/1996), Bâle (2002/2003) et Thoune (2005/2006).

Le FC Sion (2X), mais aussi Servette (2X), Bâle (3X), Zurich (2x) et GC (5X) ont échoué au stade des qualifications et du Jackpot.

En échouant au stade des qualifications, le FC Zurich passe en effet à côté d'un joli pactole de 7,5 millions de francs.

Fondé en 1896, le FC Zurich a remporté le titre de champion de Suisse à onze reprises et sept fois la Coupe de Suisse.

Le club du Besiktas est, en importance, le troisième club d'Istanbul derrière Fenerbahce et Galatasaray.

Cet échec du FC Zurich – qui a fait et fait encore face à plusieurs départ de joueurs importants tels que Dzemaili, Inler et Margairaz, Von Bergen, César et bientôt Raffael – pourrait signifier des temps difficiles à venir pour le club des bords de la Limmat.

Fin de l'infobox


Liens

×