Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ligue des Tessinois (Lega dei ticinesi)

(Keystone)

Giuliano Bignasca, membre de l'exécutif de la Ville de Lugano et président de la Ligue des Tessinois (Lega dei Ticinesi).

swissinfo: Quelles sont les valeurs défendues par la Lega?

Giuliano Bignasca: La Lega lutte pour défendre la Suisse, en premier lieu contre l'invasion des étrangers, tout spécialement les extra-Européens. Avec les bilatérales, nous sommes confrontés à une invasion d'Européens que nous entendons contenir.

Dans le cas contraire, nous nous retrouverions avec trop de Suisses sans travail, surtout les jeunes et ceux qui ont plus de 50 ans. C'est actuellement l'un des grands problèmes de la Suisse en général et du Tessin en particulier.

swissinfo: Quelle est la revendication centrale de la Lega?

G.B.: Nous défendons la neutralité; nous ne sommes pas d'accord que les frontières soient ouvertes, car il n'y a aucune sécurité. Nous défendons tout particulièrement l'armée. Nous voulons en effet une armée qui fonctionne sur place. Et nous défendons toutes ces traditions que certains partis ont abandonnées pour se faire apprécier des étrangers.

Nous sommes d'avis que les traditions suisses, les vraies, comme le 1er août, doivent être défendues. Lorsque les Suisses obtiennent des résultats – comme par exemple Alinghi ou l'équipe nationale de football à l'Euro 2006 – on voit que la nation est véritablement unie. Ceci est une «Stimmung» qu'il faut défendre.

swissinfo: Quels sont vos thèmes de campagne?

G.B.: C'est très simple. Nous sommes contre le démantèlement actuel des douanes. Nous voulons créer un poste de police dans le Mendrisiotto plutôt que de le centraliser à Bellinzona.

Sur le plan de l'emploi, il faut «stopper» les frontaliers. Nous ne pouvons pas accepter d'avoir au Tessin 40'000 frontaliers et en même temps 12'000 Suisses sans travail. Nous ne pouvons pas non plus accepter de nous faire imposer trop de lois et de règlements par Bruxelles.

Nous ne devons pas oublier que toutes les nations sont sous le joug de leur banque nationale. Si elles le veulent, les banques nationales peuvent nous imposer des sacrifices et des économies qui ne sont pas acceptables. Les banques nationales ne doivent pas être indépendantes. Elles doivent répondre à la politique, sinon cela ne va pas.

Interview swissinfo, Françoise Gehring
(Traduction de l'italien: Olivier Pauchard)

Ligue des Tessinois

Mouvement exclusivement tessinois, la Ligue a été créée en 1991 par l'entrepreneur Giuliano Bignasca. Le mouvement a construit son succès en critiquant le système des partis traditionnels et leur clientélisme.

Positionnée à gauche sur certains thèmes sociaux mais très à droite en matière de politique internationale et de population étrangère, la Lega a enregistré des succès au début des années 1990, devenant le troisième parti du Tessin.

Mais, au cours des dernières années, elle a régulièrement perdu des électeurs et elle ne compte désormais plus qu'un seul représentant au Parlement fédéral.

Fin de l'infobox


Liens

×