Navigation

Lons-le-Saunier: SKS veut supprimer une centaine d'emplois

Ce contenu a été publié le 15 septembre 2020 - 16:16
(Keystone-ATS)

L'équipementier industriel suédois SKF, un des leaders mondiaux dans le domaine du roulement mécanique, a annoncé mardi un plan de relance stratégique qui prévoit la suppression d'une centaine des 350 postes de son site spécialisé dans l'aéronautique de Lons-le-Saunier (Jura).

La direction a annoncé lors d'un CSE le lancement "du plan de relance stratégique SKF Aerospace 2023, qui a pour objectif de préparer l'avenir et de renouer avec une croissance durable", a indiqué le groupe.

"Cette nouvelle organisation pourrait conduire à la création de 13 postes et à la suppression de 123 postes sur le site de Lons-le-Saunier à l'issue de la procédure d'information-consultation avec les représentants syndicaux", a-t-il précisé. Selon SKF, "la situation sanitaire et l'état actuel et à venir de l'aéronautique ne sont pas étrangers à cette réorganisation".

Ce spécialiste de la mécanique (équipements rotatifs, dont les roulements à billes), des services à l'industrie (conception de machines, conseil dans la maintenance, etc.) et de l'ingénierie industrielle emploie 43'360 collaborateurs dans le monde, pour un chiffre d'affaires global de 8,1 milliards d'euros en 2019.

En France, SKF emploie plus de 3000 personnes sur plusieurs sites, dont 350 à Lons-le-Saunier. Ce site produit des pièces aéronautiques dont 40% sont destinées à l'exportation.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.