Navigation

La brique verte d’Ibrahim

L’avancée du désert n’est pas forcément inéluctable. En plantant des arbres, il est possible d’améliorer les sols et de recréer un écosystème favorable à l’agriculture. C’est le combat que mène la fondation suisse Sylla Caap, qui a commencé à construire sa muraille verte dans la savane du nord du Sénégal. (Luigi Jorio, swissinfo.ch)

Ce contenu a été publié le 13 juin 2013 - 17:44

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.