Médaille en chocolat pour Fuchs aux sauts d'obstacles

Markus Fuchs montant Tinka's Boy. Keystone

Pour la première fois depuis 20 ans, la Suisse n'a pas réussi à conquérir la moindre médaille lors d'un Championnat d'Europe. Après une sixième place par équipes, Markus Fuchs a dû se contenter de la médaille en chocolat, deux ans après avoir été sacré vice-champion d'Europe à Hickstead.

Ce contenu a été publié le 02 juillet 2001 - 08:35

L'Allemand Ludger Beerbaum (38 ans), montant Gladdy's, est devenu champion d'Europe individuel de sauts d'obstacle, dimanche devant 5000
spectateurs à Arnhem.

Meilleur Suisse, Markus Fuchs/»Tinka's Boy» s'est classé quatrième, juste derrière le Belge Ludo Phillipaerts/»Otterongo» et le Suédois Rolf Göran Bengtsson/»Pialotta».

Malgré deux parcours sans faute lors du Grand Prix - un exploit également réalisé par Ludger Beerbaum et les Belges Ludo Philippaerts et Marc van Dijck -, le vainqueur de la Coupe du monde 2001 n'a pu effacer le retard qu'il avait cumulé dès la première épreuve en commettant quatre fautes lors de la chasse.

«Je ne peux pas être déçu de ce résultat compte tenu de mon parcours de chasse. Samedi, j'ai accordé une journée de repos à Tinka's Boy. Aujourd'hui (ndlr: dimanche), il avait de nouveau la volonté de travailler. Mais il était bien moins affûté que lors de la finale de la Coupe du monde, au printemps dernier», estimait le Saint-Gallois.

Cette déception ravalée par Fuchs, Martin Walther - le chef de l'équipe de Suisse - avait un peu plus de peine à la masquer: «Willi Melliger et l'équipe de Suisse, lors du concours par équipes, avaient déjà échoué au pied du podium lors des Mondiaux de Rome (1998). Nous sommes véritablement abonnés à cette quatrième place. Pour sa combativité, Markus aurait mérité mieux».


swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article