Marco Solari nouveau président Festival du film de Locarno?

Marco Solari «répond au mieux aux intérêts ainsi qu'aux exigences du festival». (Archives) Keystone

Marco Solari, le vice-président du groupe Ringier, pourrait devenir le président du Festival du film de Locarno. Le conseil de direction a présenté sa candidature au conseil d'administration qui se prononcera le 12 septembre.

Ce contenu a été publié le 29 août 2000 - 22:26

Pour le comité directeur, Marco Solari est le candidat idéal. «Il répond au mieux aux intérêts ainsi qu'aux exigences du festival», écrit-il dans son communiqué diffusé mardi. Il s'inscrit aussi «dans une perspective de continuité» des projets initiés par le président Giuseppe Buffi, décédé subitement le 20 juillet dernier.

Marco Solari, âgé de 56 ans, a étudié les sciences sociales à Genève. Il a notamment été responsable de l'Office du tourisme tessinois, délégué du Conseil fédéral pour les manifestations du 700e anniversaire de la Confédération en 1991, ainsi que membre de la délégation de la Fédération des coopératives Migros.

Marco Solari avait expliqué dans une interview il y a quelques semaines que la présidence du festival était incompatible avec sa situation professionnelle. Après un entretien avec son employeur, ses réserves ont fondu, a-t-il expliqué mardi. Il sera libéré pour ce travail non rémunéré.

Au cas où il serait élu, il abandonnerait sa présidence au sein du conseil d'administration de «2R Media AG» qui édite le journal dominical tessinois «il caffè». Cette fonction lui avait déjà coûté la présidence de l'Office du tourisme tessinois (ETT).

M. Solari avait démissionné en novembre 1988 à la suite des attaques répétées de la presse tessinoise sur sa double fonction. Le «caffè» appartient aux deux éditeurs Ringier et Rezzonico.

Le festival n'est pas encore tiré d'affaires. Il ne doit pas seulement se trouver un nouveau président, mais aussi un directeur. Marco Müller avait annoncé sa démission avec fracas le 12 août, dernier jour de l'édition 2000 du Festival du film.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article