Markus Zberg 3e de Milan-San Remo

Markus Zberg fête sa troisième place aux côtés de Mario Cipollini. Keystone

Le Suisse Markus Zberg a terminé sur la troisième marche du podium de la classique italienne. Au sprint, Mario Cipollini a été le plus fort.

Ce contenu a été publié le 23 mars 2002 - 23:50

Emmené par son frère Beat dans le sprint final, Markus Zberg a dû s'avouer vaincu face à l'Italien Mario Cipollini et à l'Américain Fred Rodriguez. Le Suisse n'était pourtant pas trop déçu.

«Dans le dernier kilomètre, j'ai tenté de prendre la roue à Mario Cipollini, expliquait-il à l'arrivée. Mais nous étions plusieurs à avoir la même intention. Je me suis retrouvé donc plusieurs fois face au vent. J'espérais terminer dans les dix premiers et je me retrouve sur le podium. C'est le bonheur.»

Cipollini enfin

Le sprinter italien Mario Cipollini, a enfin atteint son but. Il a inscrit son nom au palmarès de Milan-San Remo après les 287 km de course.

«Supermario» qui a changé d'équipe à l'intersaison, n'a apparemment pas perdu au change. Il a retrouvé des coéquipiers capables de l'emmener de manière parfaite lors des sprints.

Sur la Via Roma, Massimiliano Gentili, Guido Trenti et enfin Giovanni Lombardi l'ont mis sur les rails d'un merveilleux triomphe. Qu'il a goûté avec une saveur particulière: «J'ai concrétisé un rêve en remportant cette victoire qui faisait encore défaut à mon palmarès.»

Quatre fois vainqueur lors des cinq dernières éditions, l'Allemand Erik Zabel n'a pu défendre sa chance jusqu'au bout. Il a été victime d'une chute avant l'attaque de l'avant-dernière difficulté de la journée, la Cipressa, en compagnie de deux autres favoris, Danilo Di Luca et Erik Dekker.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article