Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Mathias Rusterholz cesse la compétition pour raison de santé

Un des meilleurs souvenirs de Mathias Rusterholz: sa médaille de bronze aux championnats d'Europe d'Helsinki en 1994.

(Keystone)

L´Appenzellois a remporté cinq titres nationaux sur 400 m et il détient le record de Suisse de la spécialité. Mathias Rusterholz avait obtenu une médaille de bronze du 400 m aux championnats d´Europe de Helsinki en 1994.

Moins de deux mois après avoir dû déclarer forfait pour les jeux Olympiques de Sydney, Mathias Rusterholz (LC Zurich) jette donc définitivement l'éponge à l'âge de 29 ans.

En camp d'entraînement avec l'équipe de Suisse à Runaway Bay, sur la Gold Coast australienne, l'Appenzellois s'était déchiré le talon d'Achille droit à l'entraînement, le condamnant à renoncer aux JO à la dernière minute. Une blessure qui venait s'ajouter à tant d'autres depuis plusieurs années.

«Ces blessures m'ont poussé à prendre cette décision. Je n'étais plus en mesure de pouvoir retrouver mon meilleur niveau, le niveau international qui a été le mien auparavant», a expliqué le recordman de Suisse du 400 m (44"99).

Les ennuis qui ont frappé Rusterholz ont commencé il y a trois ans. Il avait en effet été opéré du talon d'Achille droit, où une partie du tissu conjonctif lui avait été enlevé, en septembre 1997 à Bâle, après avoir été victime de diverses inflammations au cours de la saison précédente. En raison de douleurs persistantes, cette première intervention chirurgicale avait été suivie d'une seconde, en août 1998.

C'est en 1993 que l'Appenzellois avait remporté le premier de ses cinq titres nationaux sur 400 m. Quelques semaines avant les jeux Olympiques d'Atlanta, il avait établi un nouveau record de Suisse lors du meeting «Athletissima» de Lausanne, en 1996. Spécialiste du tour de piste, il faisait bien sûr partie du relais suisse du 4x400 m depuis plusieurs années.

En 1995, il avait pris, en compagnie de Laurent Clerc, Kevin Widmer et Marcel Rohr, le 5e rang des championnats d'Europe de Budapest avant d'établir un nouveau record de Suisse de la spécialité (3'02"46), une année plus tard aux Mondiaux de Séville.

Avec le retrait du Genevois Laurent Clerc, annoncé il y a quelques semaines, les problèmes de santé de Kevin Widmer et Marcel Schelbert, le relais suisse du 4x400 m se trouve aujourd'hui dans une impasse.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×