Michael von Grünigen maître sur ses terres

Déjà champions du monde, Michael von Grünigen et Sonja Nef se sont aussi imposé dans le Championnat national. Keystone / Steffen Schmidt

Comme Sonja Nef la semaine dernière lors de la course féminine, le nouveau Champion de Suisse du géant est le Champion du monde en titre. Michael von Grünigen s'est en effet imposé à Melchsee-Frutt devant le Liechtensteinois Marco Büchel.

Ce contenu a été publié le 31 mars 2001 - 17:31

En très grande forme, Michael von Grünigen a relégué son dauphin à 76 centièmes. Spécialiste du slalom, l'Obwaldien Thomas Geisser a pour sa part cueilli la médaille de bronze à la surprise générale.

Michael von Grünigen a signé le meilleur temps dans les deux manches. Même s'il s'était accordé trois semaines de repos depuis les finales de la Coupe du monde d'Are, le Bernois était particulièrement motivé pour ce rendez-vous de Melchsee-Frutt. «Je n'avais remporté qu'un seul titre de Champion de Suisse avant cette course, le slalom il y a quatre ans, a-t-il déclaré. Je voulais enfin m'imposer à nouveau dans mes Championnats».

Ce géant a aussi été marqué par les grands adieux d'Urs Kälin (35 ans). Le Schwytzois s'est toutefois contenté de tenir le rôle d'ouvreur. «J'aurais souhaité concourir avec les autres. Mais je me suis blessé au dos il y a une semaine lors d'un parallèle à Elem», a-t-il expliqué.

En marge de la compétition, on apprend également que Christian Huber (36 ans) remplacera le Valaisan Patrice Morisod à la tête de l'équipe de Suisse masculine de slalom la saison prochaine. L'Autrichien, membre de Swiss ski depuis 2000, occupait auparavant le poste d'assistant d'Osi Inglin, le responsable du combiné.

Après avoir occupé différents postes au sein de la Fédération autrichienne (1989-1995), Christian Huber avait occupé un poste d'entraîneur au sein de la Fédération internationale de snowboard. Il avait ensuite rejoint l'équipe masculine de ski du Liechstenstein durant deux ans (1996-98), avant de prendre en charge la Fédération australienne (1998-2000).

Son prédécesseur à la tête du slalom helvétique, Patrice Morisod, avait démissionné le 11 mars dernier, après avoir ressenti un manque de soutien de Dieter Bartsch, le chef alpin des messieurs.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article