Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Micheline Calmy-Rey encore critiquée

Après les autorités américaines et plusieurs organisations juives, c'est au tour des pacifistes israéliens de faire connaître leur désapprobation à propos de la visite en Iran que la ministre suisse des Affaires étrangères a effectuée à la mi-mars.

Micheline Calmy-Rey avait assisté à la signature d'un important contrat gazier entre une entreprise zurichoise et l'Iran. Sa démarche a également déplu à Yossi Beilin, la personnalité israélienne la plus engagée dans l'Initiative de Genève. Député et président de la formation pacifiste Meretz, celui-ci a rencontré la cheffe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) lundi dernier à Berne.

«Il était très difficile pour moi de vous voir assise auprès de quelqu'un qui nie l'Holocauste et menace de détruire Israël», a notamment écrit Yossi Beilin à Micheline Calmy-Rey à propos de sa présence aux côtés du président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

Révélée par le quotidien israélien «Haaretz», cette rencontre a été confirmée par le DFAE. Selon le Département, Yasser Abed Rabbo, un conseiller du président palestinien Mahmoud Abbas qui fut le principal promoteur de l'Initiative de Genève côté palestinien, y a aussi pris part.

Le contrat gazier avec l'Iran a essuyé de nombreuses critiques. Les plus récentes sont celles du Congrès juif mondial (CJM) et de l'Anti-Defamation League (ADL), une organisation juive basée aux Etats-Unis.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×