Toute l'actu en bref

L'Argovienne Michelle Heimberg a créé la sensation en décrochant la médaille d'argent aux 3 m, lors des Championnats d'Europe à Kiev.

C'est la première médaille suisse dans l'histoire de ces joutes, qui existent depuis 1926.

La surprise est d'autant plus grande que Michelle Heimberg ne s'était qualifiée pour la finale qu'avec le 11e rang des qualifications, deux places derrière sa coéquipière du Lausanne-Natation Jessica Favre. La jeune femme de 17 ans s'est sublimée en finale, avec un exercice qui a dépassé toutes les attentes.

L'étudiante de Fislisbach a mis tous les atouts de son côté l'été dernier en se concentrant sur son sport. Elle s'entraîne désormais avec le Genève Natation, sous la houlette de Christiane Favia, à la piscine de Varembé, aux côtés notamment d'un autre jeune plongeur de talent, Jonathan Suckow. "Diving is my passion", écrit-elle sur son site internet, où elle déroule aussi le compte-à-rebours jusqu'aux JO de Tokyo en 2020, son grand objectif.

Avant le plongeon, elle a pratiqué la gymnastique artistique, dès l'âge de quatre ans. Puis elle a accumulé les médailles aux Championnats d'Europe juniors, en 2015 et 2016, avec notamment une médaille d'argent - déjà - l'an dernier à Rijeka, aux 3 m.

L'Ukrainienne Anna Pismenska s'est parée d'or, en l'absence de la tenante du titre, l'Italienne Tania Cagnotto. Une autre Ukrainienne, Anastasia Nedobiga, a pris le bronze, derrière Michelle Heimberg. Jessica Favre s'est classée 12e.

ATS

 Toute l'actu en bref