Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Migros relève ses salaires les plus bas

Migros fait un geste envers les plus modestes de ses collaborateurs. (archives Keystone)

Migros réagit aux critiques lui reprochant de verser des salaires minimaux insuffisants. Dès 2001, tous les employés travaillant à plein temps recevront un salaire d´au moins 3000 francs brut. En 2003, il devrait atteindre 3300 francs au minimum.

Le géant orange l'a fait savoir samedi en s'offrant de pleines pages de publicité dans les quotidiens alémaniques. L'opération vise à fournir une information claire et non une quelconque justification, a expliqué John Leuenberger, directeur du personnel chez Migros.

Cette adaptation des minimas salariaux concerne à peine 700 collaborateurs à plein temps, soit environ 1 pour cent de l'effectif total des employés de Migros. Elle corrige ainsi un point faible de la structure des rémunérations que pratique le numéro un suisse du commerce de détail.

Le géant orange rappelle qu'il figure au rang des entreprises les plus progressistes de la branche. Dans ce secteur, plus de 100 000 employés gagnent moins de 3000 francs par mois. Migros ajoute qu'elle accorde la retraite à ses collaborateurs à 62 ans et sans limitation des prestations de la caisse de pension, ainsi qu'un congé de 14 semaines aux femmes enceintes.

Le distributeur se fait aussi fort d'indiquer les «vacances généreuses» qu'il accorde à ses collaborateurs ainsi qu'un intéressement à la marche des affaires. Migros mentionnne par ailleurs d'autres prestations complémentaires.

Ces augmentations de salaires sont indépendantes des négociations salariales pour 2001. Celles-ci ont échoué en raison d'un désaccord sur les adaptations individuelles de la rémunération.

Le géant orange offrait une hausse individuelle et dépendant de la prestation entre 2,5 et 3,5 pour cent. Cette offre reste valable même après la révision à la baisse de l'indice des prix à la consommation, car elle se fondait principalement sur les prestations économiques des entreprises de la Fédération des coopératives Migros, a ajouté M. Leuenberger.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×