Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les partisans de Mikheïl Saakachvili ont réussi à libérer l'ancien président géorgien malgré la résistance des policiers en tenue anti-émeute à Kiev.

KEYSTONE/EPA/STEPAN FRANKO

(sda-ats)

L'ancien président géorgien Mikheïl Saakachvili a été arrêté mardi matin à Kiev et emmené de force dans une fourgonnette de la police. Ses partisans ont toutefois réussi à le libérer, à la suite d'affrontements dans le centre de Kiev.

"Je vous appelle à une manifestation pacifique pour obtenir que (le président ukrainien Petro) Porochenko s'en aille ! Vous ne devez avoir peur de rien!", a déclaré à la foule Saakachvili avec un mégaphone, après avoir été tiré de la fourgonnette par ses partisans, malgré la résistance des policiers en tenue anti-émeute.

C'est le dernier épisode en date du conflit qui l'oppose aux autorités ukrainiennes et particulièrement au président Petro Porochenko.

Un an après la révolution du Maïdan, M. Saakachvili, naturalisé ukrainien, était devenu en 2015 gouverneur de l'oblast d'Odessa, mais ses relations avec Petro Porochenko s'étaient rapidement dégradées.

Organisation criminelle

La Sécurité d'Etat ukrainienne (SBU) a précisé vouloir l'entendre dans le cadre d'une enquête sur une organisation criminelle avec laquelle il aurait eu des liens, ce qui pourrait lui valoir cinq ans de prison.

Avant d'être emmené par les policiers, Mikheïl Saakachvili s'était adressé à la foule du toit de sa maison, accusant Petro Porochenko d'être un voleur et un traître. Ses partisans ont tenté de bloquer la fourgonnette de la police, sans succès.

"Chasser les voleurs"

"Ce qu'ils font est totalement illégal aux yeux du monde entier !", a lancé l'ancien numéro un géorgien. "J'appelle tous les Ukrainiens à descendre dans la rue et à chasser les voleurs."

Mikheïl Saakachvili, 49 ans, est revenu en Ukraine en septembre dernier, venant de Pologne, bien qu'il ait été privé de sa nationalité ukrainienne. Ayant déjà perdu sa nationalité géorgienne, il est aujourd'hui apatride.

Il a été président de la Géorgie entre janvier 2008 et novembre 2013. C'est sous sa présidence qu'a eu lieu la guerre de cinq jours contre la Russie, désastreuse pour la Géorgie, en août 2008. L'ex-président fait l'objet d'une demande d'extradition pour "abus de pouvoir" adressée par son pays natal.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a pour sa part indiqué aux journalistes "suivre avec intérêt les événements actuels en Ukraine", qualifiant la situation de M. Saakachvili de "difficile".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS