Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Mohamed Achraf extradé en Espagne

Mohamed Achraf lors de son arrivée à Madrid ce vendredi.

(Keystone)

La Suisse a extradé jeudi le terroriste présumé Mohamed Achraf vers l’Espagne. L’homme se trouvait depuis six mois en détention préventive en Suisse.

Le Tribunal fédéral de Lausanne avait rejeté le 5 avril dernier le recours qu’il avait déposé contre son extradition.

Le terroriste présumé s'est envolé dans l'après-midi de Zurich pour Madrid escorté par trois policiers espagnols, a indiqué l'Office fédéral de la justice (OFJ).

L'homme se trouvait en détention extraditionnelle depuis le 21 octobre 2004. Les autorités espagnoles le soupçonnent d'être un membre dirigeant d'une cellule islamiste radicale et d'avoir préparé avec d'autres personnes un attentat à l'explosif contre le bâtiment de l'Audience Nationale à Madrid.

Problèmes de communication

En Suisse, les problèmes de communication entre différents organes dans le cadre de cette affaire avaient suscité la polémique. Ces dysfonctionnements présumés avaient failli conduire au refoulement vers son pays - l'Algérie - de Mohamed Achraf, arrêté à Kloten en août 2004 pour un vol de téléphone portable.

La délégation des commissions de gestion du Parlement avait estimé fin novembre que les services de renseignement et autres organes de sécurité de la Confédération ne collaborent pas assez entre eux et manquent de conduite.

Elle avait alors pressé le gouvernement d'agir. Le gouvernement a de son côté affirmé fin février qu'il n'y avait pas eu de défaillance.

Pas d'information

Le sénateur Helen Leumann (PRD/LU), présidente de la délégation des commissions de gestion, a indiqué vendredi qu'aucune information supplémentaire ne serait donnée avant «un ou deux mois».

Le Ministère public de la Confédération a également ouvert une enquête contre Mohamed Achraf concernant d'éventuels actes préparatoires commis en Suisse. Cette mesure avait aussi provoqué de larges remous car elle retardait son extradition.

swissinfo et les agences

Faits

28 août 2004: arrestation de Mohamed Achraf à Zurich-Kloten
19 octobre : l'Espagne communique à la Suisse ses soupçons sur Achraf
21 octobre: le Ministère public de la Confédération ouvre une procédure pénale
28 janvier 2005: la Suisse approuve la demande d'extradition vers l'Espagne
13 avril: le recours d'Achraf est rejeté par le Tribunal fédéral
22 avril: extradition vers l'Espagne

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

×