Navigation

Les journaux suisses perdent des lecteurs

Le tirage des journaux et magazines imprimés suisses est observé par l’institut de Recherches et d’études des médias publicitaires (REMPLien externe). Présentée cette semaine, sa dernière enquête révèle que la plupart des grands titres imprimés assistent à une érosion de leur lectorat.

Ce contenu a été publié le 12 avril 2016 - 15:11
Malgré une baisse du nombre de lecteurs, la presse suisse se caractérise toujours par le grand nombre de ses titres. Keystone

La baisse est sensible pour les deux grands quotidiens populaires du pays. En Suisse romande, «Le Matin» a perdu 21'000 lecteurs depuis octobre dernier, pour se stabiliser à 275'000. En Suisse alémanique, le «Blick» en a perdu 38'000 et en compte désormais 617'000. 

La plupart des journaux dominicaux sont aussi sur une pente descendante. Quant aux journaux régionaux, la baisse est sensible en Suisse romande où certains titres ont perdu jusqu’à un dixième de leur lectorat. La situation est en revanche plus stable en Suisse alémanique et au Tessin. 

Cette érosion du lectorat des médias imprimés s’observe depuis plusieurs années et touche tous les pays industrialisés. Elle s’explique notamment par la diffusion toujours plus importante des médias électroniques. 

Mais à l’échelle mondiale, les médias imprimés sont loin d’avoir dit leur dernier mot. Selon le rapport 2014 de l’Association mondiale des journaux et des éditeurs des médias d’informationLien externe, 2,5 milliards de personnes – soit 49% de la population mondiale adulte – lisaient des journaux imprimés en 2013. Et si le nombre de journaux publiés chaque jour est à la baisse dans les pays occidentaux, il est en augmentation dans le reste du monde.

Contenu externe

Malgré la baisse du nombre de lecteurs, les journaux restent très importants en Suisse. Selon les données de la Banque mondiale, les journaux était lus par 75,10% des Suisses en 2013. Dans le monde, seuls les Japonais connaissent un taux de pénétration plus important (83,2%).

Contenu externe



Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.