Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Mondial de hockey: le compte à rebours est lancé

Dans un peu plus d'un mois sera donné le coup d'envoi du Championnat du monde de hockey. Swissinfo consacre un dossier complet au plus grand événement sportif organisé en Suisse cette année. Pour la première fois, des articles seront disponibles en russe.

L'euphorie du Mondial, qui se déroulera du 24 avril au 10 mai à Berne et Zurich, n'a pas encore atteint les fans de hockey suisse. Et pour cause: le championnat suisse est entré dans sa phase cruciale avec les demi-finales des playoff (séries finales) qui se déroulent en ce moment.

A mi-avril au plus tard, on saura qui de Davos, Fribourg, Kloten ou Zoug ramènera le titre de meilleure équipe du pays à la maison. Mais dès la fin de ces joutes viriles, où pratiquement tous les coups sont permis, les meilleurs joueurs helvétiques de chaque club devront se réconcilier pour former une équipe nationale soudée et performante.

Pour l'entraîneur Ralph Krueger, en poste depuis 12 ans et réputé pour ses qualités de motivateur, cela s'apparente à une mission de routine, même s'il n'aura que deux semaines pour préparer ses troupes. Car dès le 24 avril, les choses sérieuses débutent: devant son public, l'équipe à croix blanche veut prouver que sa place parmi les huit meilleures nations du monde n'est pas usurpée.

Six grands favoris

Parmi les 16 équipes engagées, la Russie, championne du monde en titre, le Canada, la Suède, la Finlande, les Etats-Unis et la Tchéquie font figure de grands favoris du tournoi.

La Suisse espère pouvoir faire trébucher l'une de ces grosses cylindrées, comme elle l'a déjà fait par le passé. Pas plus tard qu'au Mondial de Québec l'an dernier, lorsque les hommes de Ralph Krueger ont réussi l'exploit de battre les Suédois 4-2.

Jusqu'à la finale, agendée le 10 mai à Berne, les 16 équipes engagées disputeront un total de 56 matches. Trente-deux se dérouleront à Berne, dans une patinoire refaite à neuf pour l'occasion et qui pourra accueillir près de 12'000 personnes par rencontre. A Kloten, dans la banlieue zurichoise, 7000 fans sont attendus à chaque confrontation.

Deux haut lieu du hockey

Berne et Zurich, les deux villes-hôte de ce Championnat du monde, sont aussi les deux grands pôles d'attraction du hockey suisse. Les Lions de Zurich ont dominé le championnat de Suisse la saison dernière et ont remporté cette année la première édition de la prestigieuse Ligue des Champions (championnat d'Europe des clubs).

Même s'ils ont été éliminés en quarts de finale des playoff du championnat suisse, les Ours bernois restent quant à eux champions d'Europe au verdict populaire. Plus de 16'000 fans bernois se sont rendus régulièrement à la patinoire pour soutenir leur équipe favorite lors des matches à domicile cette saison.

La Suisse joue à guichets fermés

Le budget pour cette grande manifestation se monte à 31 millions de francs. Le 90% des recettes doivent être réalisées sur les billets d'entrée. La prévente a bien démarré: fin février, 224'000 tickets sur les 450'000 à disposition avaient été vendus. Les trois premiers matches de la Suisse ainsi que la finale affichent déjà complets. La marge pour atteindre les 303'000 billets, objectif du comité d'organisation et seuil de rentabilité du tournoi, reste toutefois conséquente.

En ce qui concerne les offres directement adressées aux entreprises (programmes «Hospitality»), les organisateurs ont constaté des ventes bien en dessous des attentes. «Sur ce point, nous sommes des victimes directes de la crise économique», a affirmé Gian Gilli lors d'une conférence de presse lundi à Berne.

Même si les fans de hockey sur glace ne vont pas se déplacer aussi massivement que les supporters de football lors du dernier Euro en Suisse, les organisateurs s'attendent à recevoir beaucoup de visiteurs Russes, Suédois et Lettons. Certains commerces spécialisés dans l'horlogerie ou la bijouterie pourraient en tirer profit.

Première russe pour swissinfo

Si les meilleurs joueurs de hockey du monde ont encore un bon mois pour se préparer, le Mondial a déjà débuté pour les journalistes de swissinfo. La plateforme internet du diffuseur national SRG/SSR idée suisse couvre l'événement avec un dossier complet «Championnat du monde de hockey 2009», en ligne dès le 18 mars 2009.

Vous y trouverez toutes les dernières infos sur le tournoi ainsi que des articles de fond sur les stars, les équipes, les entraîneurs, les fans et les organisateurs.

Les deux villes hôtes et leur patinoire respective feront l'objet d'une présentation. Des offres multimédia, comme les résultats en direct des matches, des interviews, des galeries photo et une présentation animée des règles du hockey sur glace complètent le dossier.

Toutes ces informations seront disponibles en français, allemand, italien et anglais. Pour la première fois, swissinfo publie également des articles en russe. Ce dossier doit permettre de tester la demande en informations sur la Suisse délivrées en langue russe.

swissinfo, Renat Künzi
(Traduction de l'allemand: Samuel Jaberg)

INTERET MONDIAL

Selon les organisateurs, les 56 matches de Berne et Kloten seront retransmis par plus de 190 chaînes de télévision dans une centaine de pays.

Au total, 800 millions de téléspectateurs regarderont les matches.

Fin de l'infobox

MONDIAL DE HOCKEY 2009

Deux sites. Le Championnat du monde de hockey sur glace aura lieu du 24 avril au 10 mai 2009 à Berne et Zurich. La patinoire de Berne pourra accueillir 11'600 spectateurs par rencontre, le Schlüfweg de Kloten 6800.

Mode. Seize équipes participent au tournoi. La Suisse disputera ses trois premières rencontres, dans le groupe B, face à la Russie, à l'Allemagne et à la France. Les 3 meilleures équipes des 4 groupes disputeront ensuite un tour intermédiaire dans deux groupes de 6 équipes d'où sortiront les 8 quarts de finalistes. Dès les quarts de finale, chaque rencontre est éliminatoire.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×