Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Mondiaux de hockey sur glace: la Suisse retrouve l'espoir

Les supporters de l'équipe de Suisse, célèbrent la victoire contre la Biélorussie.

(Keystone)

En battant la Biélorussie 5 à 2 à Cologne aux Mondiaux de hockey, la Suisse retrouve le sourire et se qualifie pour le tour intermédiaire.

La Suisse respire. Grâce à sa victoire méritée 5-2 contre la Biélorussie à Cologne, dans le cadre du championnat du monde du groupe A, elle est, d'ores et déjà, qualifiée pour le tour intermédiaire, qui débutera vendredi à Hanovre.

Les joueurs de Ralph Krueger ont pris un avantage décisif dès le premier tiers, avant de se contenter de contrôler le match dans la dernière période. La sélection helvétique disputera son tout dernier match du tour préliminaire aujourd'hui contre la République tchèque à Nuremberg.

Il s'agira pour les Suisses de grappiller un ou deux points face aux tenants du titre, en vue d'entamer le tour intermédiaire avec des chances de se qualifier pour les quarts de finale.

Les Suisses se sont montrés particulièrement nerveux au début du match capital contre la Biélorussie. Leur piètre performance contre l'Allemagne et le spectre du tour de relégation en cas de défaite ont fait peser une lourde pression sur les épaules des joueurs de Ralph Krueger. Pourtant, ils avaient commencé le match de la meilleure des façons en ouvrant la marque après 77" de jeu.

Pour sa première apparition sur la glace, Julien Vauclair a mis toute son énergie dans sa frappe sur un puck renvoyé par le gardien Mezin après un tir d'Aeschlimann. Mais les Helvètes ont dû subir l'égalisation 1'30" plus tard, lorsque Skabelka a trompé Keller avant de servir Vasili Pankov.

Ce retour ultrarapide a encore accentué la nervosité des Suisses, perceptible par un nombre étonnant de contrôles ratés. Mais les Biélorusses sont tombés dans le piège de l'antijeu et ont accumulé les pénalités.

A 5 contre 3, Salis a finalement trompé Mezin sur un tir dévié par une canne biélorusse (15e). Puis sur une rupture, Della Rossa, parfaitement servi par Jeannin, a pu donner de l'air aux Suisses avec un troisième but (18e).

Conne, avec la complicité sautillante de Plüss (27e), et le même Plüss, sur un puck relâché par Mezin consécutivement à un tir de Streit, ont complété la marque dans le camp helvétique.

Avec ce premier succès historique aux dépens de la Biélorussie (quatre défaites et un nul jusque-là, la Suisse a assuré sa participation au tour intermédiaire et au prochain Mondial, en 2002 en Suède.

Elle s'est montrée efficace dans le jeu en infériorité numérique, puisque après les Biélorusses au premier tiers, ce sont les Suisses qui ont accumulé les pénalités. Mais ils n'ont pas encaissé un seul but.

Reste à savoir si, à l'image des Allemands dimanche, les Suisses parviendront à bousculer les tenants du titre ce mardi à Nuremberg. En 92 matches, la Suisse n'a gagné que seize fois et fait sept fois match nul contre les Tchèques.

En compétition officielle, les Suisses avaient subi un sec 0-4 lors de la finale pour la troisième place à Zurich en 1998. Mais, depuis, ils se sont imposés 4-2 à Mlada Boleslav en match amical.

L'écart se ressere. et la Suisse pourra appliquer son système préféré face aux champions olympiques, à savoir laisser la conduite du jeu à l'adversaire et le surprendre par son jeu de transition.

Décevante depuis deux matches, la ligne de parade helvétique Riesen - Crameri - Jenni pourrait trouver là un terrain idéal pour émerger.

swissinfo et les agences

×