Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Monsieur Prix veut supprimer Billag

Le surveillant des prix propose de supprimer l'Organe suisse de perception des redevances de réception des programmes de radio-TV. Stefan Meierhans estime qu'il est plus justifié de payer 55 millions par an une entreprise autonome pour encaisser les redevances.

Cet argent que Billag reçoit de la Confédération pour accomplir sa tâche pourrait ainsi être affecté à une baisse des redevances de la Société suisse de radio-télévision (SSR). «C'est un luxe que nous ne pouvons plus nous permettre», indique M. Meierhans dans la Sonntagszeitung.

Pour Monsieur Prix, le Département fédéral de la communication (DETEC) ne doit pas attendre l'expiration du contrat entre la Confédération et la filiale de Swisscom, en 2014, pour supprimer Billag, mais passer par une révision législative.

Pour remplacer le système existant, Monsieur Prix propose une taxe par habitant, qui serait perçue avec l'impôt fédéral direct. Il s'agirait toutefois de prévoir un dispositif qui allège la charge financière des familles.

M. Meierhans rejette par contre l'idée de financer la SSR directement par la caisse fédérale. Cela nuirait à l'indépendance journalistique, car le budget des entreprises publiques de radio et de télévision serait alors directement discuté aux Chambres fédérales, note Monsieur Prix.

En outre, il est normal que la population sache exactement quel prix elle paye pour le service public de la SSR. Une taxe séparée offre cette transparence.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.