Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Moritz Leuenberger et les enfants de la 5ème Suisse

Moritz Leuenberger parmi les enfants de la 5ème Suisse: 'trop cool' !

(Keystone)

Le président de la Confédération Moritz Leuenberger a reçu mardi à Berne une quarantaine de jeunes Suisses de l'étranger âgés de 8 à 14 ans.

Après avoir expliqué le travail du gouvernement et répondu à de nombreuses questions, il a recueilli une série de dessins sur le thème des Nouvelles liaisons ferroviaires alpines(NLFA).

Face aux enfants venus des quatre coins de la planète, Moritz Leuenberger a joué la carte de la décontraction. «Il y a une dimension symbolique dans le fait que ces enfants puissent rencontrer le président de la Confédération de façon informelle», a-t-il relevé auprès de swissinfo.

«Peut-être raconteront-ils chez eux à quel point un président suisse peut se comporter publiquement sans complication inutile, en comparaison avec les autres chefs d'Etat», a-t-il ajouté.

Moritz Leuenberger dit d'ailleurs avoir apprécié à titre personnel cet échange: «chaque rencontre enrichit un individu», a-t-il relevé.

Bien informés

Les enfants étaient bien informés à propos de l'homme qu'ils devaient rencontrer, ainsi que de sa fonction. «C'est une sorte de président, mais il fait partie d'un groupe qui l'aide lors des décisions importantes», explique Thalia, 10 ans, qui vient du Delaware, aux Etats-Unis.

«Il y a six autres personnes dans le Conseil fédéral», précise de son côté Mia, 12 ans, de Stuttgart.

La délégation participe à un camp de vacances à St-Ursanne, dans le Jura, organisé par la Fondation pour les enfants suisses à l'étranger. Cette organisation invite chaque année pour plusieurs camps en Suisse 300 à 350 jeunes vivant à l'étranger.

Echange nourri

Comme le Palais fédéral est en travaux, le président de la Confédération a emmené les enfants, issus de 10 pays différents, au Centre des médias, traversant la Place fédérale occupée par le marché.

Le groupe a dévalé deux étages à pied pour prendre place dans la salle de conférence du centre, flambant neuve. Moritz Leuenberger en a profité pour leur expliquer le travail du gouvernement et celui des médias.

«Quelle est la partie de ton travail que tu préfères?» a demandé Dominik, d'Allemagne. Moritz Leuenberger a répondu qu'il appréciait particulièrement, en tant que «vieux monsieur», de découvrir de nouvelles choses sur son pays.

Mia voulait savoir quant à elle pourquoi il est devenu politicien. «A l'école déjà, je me suis intéressé à ce qui se passait dans la vie publique», s'est-il souvenu.

Mais qu'est-ce que les «NLFA»?

Après avoir répondu en allemand, en français et en anglais aux questions des enfants, le président, également ministre des Transports, a reçu une série de dessins sur le thème des NLFA. Le tunnel «le plus long du monde», a rappelé Moritz Leuenberger.

Une explication semble-t-il un peu tardive, puisque les enfants, qui avaient dû préalablement faire un dessin à partir du sigle «NLFA», avaient vu plein d'autres choses dans ce mot mystérieux, pensant qu'il s'agissait peut-être d'un «jeu pour politiciens», d'un avion, voire du nom d'un doudou...

swissinfo, Christian Raaflaub
(Traduction swissinfo)

En bref

La Fondation pour les enfants suisses à l'étranger (FESE) permet aux enfants suisses de l'étranger de vivre, indépendamment de leurs moyens financiers, des vacances dans leur patrie d'origine.

Elle propose aux enfants suisses des cinq continents de se rencontrer et de nouer ainsi de nouvelles amitiés et de nouveaux liens.

Elle offre une aide aux enfants venant de régions sinistrées ou en état de guerre.

Cet été, elle a organisé sept camps en Suisse, chacun ayant réuni 30 à 50 enfants.

Fin de l'infobox

Le président de la Confédération

Elu pour un an parmi les sept membres du gouvernement (Conseil fédéral, exécutif) fédéral, le président ou la présidente de la Confédération est un «primus inter pares» (le premier entre ses égaux).

Il dirige les séances du Conseil fédéral et se charge de certaines tâches de représentation. La fonction ne confère aucun pouvoir supplémentaire à celui ou celle qui l'occupe.

Fin de l'infobox


Liens

×