Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Mouvement de solidarité avec Bondo (GR)

Le village de Bondo (GR) est toujours sous la menace d'un nouvel éboulement et de coulées de boue.

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Les habitants de Bondo (GR) peuvent compter sur la solidarité du reste de la Suisse après l'éboulement et les coulées de boue qui ont touché la commune. Environ cinq millions de francs ont déjà été récoltés. Les dégâts ne sont pas encore chiffrés.

Il faudra attendre encore au moins un mois dans le meilleur des cas, mais plus probablement une année, avant de pouvoir estimer le montant des dégâts, a indiqué mardi à l'ats Markus Feltscher, directeur de l'assurance immobilière des Grisons. On ne pourra commencer à recenser les dégâts que lorsque les inspecteurs pourront se rendre sans danger dans le village, a-t-il précisé.

Actuellement, il existe encore un risque d'éboulement. Une masse de roches d'un demi-million à un million de mètres cubes menace toujours de s'effondrer. Pour des raisons de sécurité, les personnes occupées aux travaux de déblaiement doivent pouvoir quitter la zone menacée en quatre minutes.

Solidarité

Les gestes de solidarité en faveur de Bondo se multiplient de la part de la population suisse, des gouvernements cantonaux et d'institutions. La Chaîne du bonheur a reçu des promesses de dons pour 2,7 millions de francs. Au total, près de cinq millions de francs ont déjà été récoltés.

Le 23 août, trois millions de mètres cubes de roche se sont détachés du Piz Cengalo. L'éboulement, le plus important depuis 100 ans, a emporté huit promeneurs, toujours portés disparus et qui n'ont probablement pas survécu. Les hameaux de Bondo, Spino et Sottoponte ne sont actuellement pas habitables.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.