Navigation

«Mon village m'a toujours beaucoup tenu à cœur»

Jasmine Ramondt-Fragnière est conseillère communale à Veysonnaz en Valais – et en même temps directrice de l’Office du tourisme. Elle travaille à rendre son village attractif pour les familles.

Ce contenu a été publié le 06 mars 2018 - 15:30
Nora Hesse

Depuis cinq ans, elle siège à l’exécutif, élue du Parti démocrate-chrétien (PDC). Le village a désormais une crèche et a modernisé son école. «Ainsi, nous le rendons attractif pour les familles qui veulent s’installer ici. Parce que les gens devraient pouvoir vivre et travailler à Veysonnaz». Depuis quatre mois, elle dirige aussi l’Office du tourisme du village où elle est née et où elle vit avec son mari néerlandais et leurs deux filles. La petite station de ski, intégrée à l’immense domaine des 4 Vallées, compte 610 habitants permanents.

Initialement, Jasmine voulait partir dans le vaste monde. Elle a donc étudié la politique internationale à Genève, mais les jobs à l’étranger sont difficiles à décrocher. Par la suite, des circonstances familiales l’ont obligée à rentrer au village. A 33 ans, elle ne regrette rien, parce que Veysonnanz, avec sa vue sur la chaîne des Alpes, lui avait toujours manqué. «Maintenant, je peux mettre en pratique ce que j’ai appris dans mon métier. Je suis ici, mais j’ai le contact avec le monde entier».

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.