Qui décide du moment de partir?

(SRF/swissinfo.ch)

Ce contenu a été publié le 28 mai 2014 - 11:00

Deux femmes expliquent pourquoi elle veulent mettre fin à leur vie en dépit du fait qu’elles ne sont pas en phase terminale. L’organisation suisse d’aide au suicide Exit souhaite apporter son aide à Claire Müller et Rösli Wendel.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article