Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Archéologie industrielle Témoins des temps modernes

Il y a 50 ans à peine, l’industrie générait la moitié du revenu national suisse. Bien que de nombreuses fabriques ont été fermées entretemps, la grande aventure industrielle continue de marquer notre époque et notre mode de vie.

En Suisse, le territoire peu propice à un grand développement agricole a conduit de nombreux agriculteurs à se tourner vers des activités artisanales, dont sont issues de nombreuses industries du 19e siècle. L’industrialisation a été encouragée par la position centrale de la Suisse en Europe et l’absence d’une aristocratie, qui a freiné dans d’autres pays l’initiative privée.

Les matières premières ne manquaient pas non plus: jusqu’en 1860, la Suisse était en effet autosuffisante. Le pays comptait des centaines de mines, où l’on exploitait entre autres le fer, le plomb, le zinc et l’or. Sans oublier d'autres ressources comme le bois, le charbon et l’hydroélectricité, qui assuraient les besoins énergétiques.

L’avènement du chemin de fer a mis un terme aux activités minières – les matières premières importées coûtaient moins cher – mais a aussi permis aux produits industriels suisses de conquérir les marchés extérieurs. Epargnée par les deux guerres mondiales, l’industrie suisse figurait encore parmi les dix plus importantes du monde dans les années ’60.

Les images sont tirées du livre «Die industrielle Schweiz, vom 18. ins 21. Jahrundert», publié par Hans-Peter Bärtschi en 2011. Sauf indication d’une autre source, elles ont été réalisées par l’auteur de l’ouvrage.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.