Navigation

Graine de championne olympique à l’entraînement

Au pied des Alpes, à deux pas du Rhône en amont du Lac Léman, la petite ville d’Aigle accueille le Centre mondial du cyclisme, lieu d’entraînement pour des jeunes talents comme la Cubaine Lisandra Guerra Rodriguez, qui devrait cartonner aux Jeux de Londres.

Ce contenu a été publié le 20 juillet 2012 - 16:45

A 24 ans, elle fait partie des 100 cyclistes venus des pays en développement pour s’entraîner au Centre. Celui-ci dispose pour former ces jeunes d’un budget de 4 millions de francs suisses, alimenté par l’Union cycliste internationale et par les fédérations et les gouvernements de différents pays.

En dix ans de fonctionnement, le centre a accueilli près de 600 athlètes venus de plus de 100 pays pour s’entraîner avec des coaches professionnels. Ce programme de développement de haut niveau comprend également des cours de langue (anglais ou français), d’informatique, de prévention du dopage et de nutrition.

Et les efforts portent leurs fruits, puisqu’ils ont «rapporté» jusqu’ici deux médailles olympiques (d’argent et de bronze) et 32 titres de champion du monde.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.