Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Coopération La Suisse, partenaire fiable du Tadjikistan

Reportage sur les projets réalisés par la Suisse dans l’ex-République soviétique. Les représentants de la Confédération y sont considérés comme les partenaires les plus fiables dans les projets de développement. Ils sont expérimentés, pragmatiques et vont au bout des choses, selon les personnes rencontrées par la reporter de swissinfo.ch.

Ce pays d’Asie Centrale a une histoire très ancienne et fait preuve aujourd’hui de dynamisme. En 1991, après la disparition de l'Union soviétique, le Tadjikistan est devenu indépendant et la guerre civile a éclaté presque aussitôt. Elle s’est poursuivie pendant sept ans et a coûté la vie à plus de 60’000 personnes.

La Suisse est arrivée sur place en 1993. Au début, elle a apporté une aide humanitaire, alors que l’essentiel de son activité consiste en programmes d'aide au développement économique, d’amélioration du niveau de vie de la population et de développement de structures au sein de la société civile.

En 1997, la Direction du développement et de la coopération (DDC) a ouvert un bureau à Douchanbé. Son chef, Peter Mikula, est convaincu que le Tadjikistan est «un véritable bijou, encore peu connu».

Entre 2012 et 2015, la Suisse a investi en tout 62,5 millions de francs, dont un tiers dans des projets d'infrastructures d'approvisionnement en eau, 11,5 millions en faveur du secteur privé et 12 millions à l’amélioration du système de santé publique.

(Production: Lioudmila Clot, Daniel Wihler, swissinfo.ch)