Navigation

40 ans en Suisse

Genaro Rodríguez a quitté sa Galice natale à l’âge de 16 ans. Il faisait partie de ce million d’Espagnols qui cherchaient un avenir meilleur en Suisse, principal pays d’accueil de l’émigration ibérique dans les années 1960 et 1970. Il habite aujourd’hui à Berne.

Ce contenu a été publié le 17 novembre 2012 - 11:00

Il a quitté l’école primaire à 12 ans pour éviter une nouvelle raclée de l’institutrice de son village, Fornelos, dans la province de la Corogne. Quatre ans plus tard, devenu maçon, il a suivi le conseil d’une voix amie: «Va en Suisse. Il y a du travail, un bon salaire et un monde différent, meilleur».

Le souvenir de l’humiliation subie dans son enfance l’a empêché de reprendre des cours. Il a toutefois appris l’allemand en autodidacte. C’est ainsi qu’il a pu se former, par correspondance, comme chef de chantier dans le secteur de la construction. Témoignage d’un immigré tenace. (Thomas Kern, Daniel Wihler et Patricia Islas, swissinfo.ch)

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.