Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Gothard J-2: guerre entre voisins

Le percement final de la galerie du Gothard n’est pas seulement un accomplissement pour les ingénieurs et les politiques. Certains habitants de Faido-Polmengo attendent avec impatience le jour fatidique. Mais pour des motifs différents.

Le craquement du gravier déversé par le ruban transporteur est léger. A la longue, il peut cependant être épuisant. Tout comme la poussière ou le bruit des machines. La vie peut se transformer en enfer pour les habitants des alentours du chantier d’Alptransit.

Dans un jardin, l’annonce d’une maison à vendre. Les panneaux anti-bruit érigés à quelques mètres de là ont rendu encore plus étouffante la vie dans cette vallée confinée. Même si un monsieur âgé m’explique que par rapport aux premières années d’exploitation du chantier, la situation s’est améliorée.

Le mérite en revient notamment au responsable environnemental du chantier, appelé à calmer les plaintes du voisinage et à servir de médiateur entre la population et la direction des travaux. Habituellement sur un mode pacifique, parfois devant les tribunaux.

L’invitation à participer à la fête de vendredi n’a pas été appréciée de tous les habitants de Faido, me raconte mon interlocuteur. Lui sera de la partie, parce que le bruit nocturne ne l’a jamais dérangé. Son secret? Il est peu enviable: l’insomnie.

Luigi Jorio, Faido, 13 octobre 2010

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.