Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Intégration Un festival alpin «légèrement différent»

Aymann, réfugié syrien, plaque habilement son adversaire dans la sciure de bois. Mais l'adversaire parvient à se tourner et atterrir sur son ventre plutôt que son dos, ce qui l’aurait perdu. Pressé par le public, Aymann essaie de le repousser, sans y parvenir. Les deux lutteurs commencent à rire, se relèvent et reprennent le combat.

La lutte à la culotte (Ringen und SchwingenLien externe) est l'une des nombreuses coutumes que l’ONG Entraide Protestante Suisse (EPER/HEKS) veut présenter aux réfugiés de Syrie, d'Afghanistan, d'Erythrée ou de Sri Lanka qui vivent en Suisse.

Les traditions suisses sont expliquées et transmises par des professionnels et des célébrités, qu’ils soient lutteurs, joueurs de cor des Alpes ou yodlers.

Le point culminant de cette campagne a eu lieu le 17 juinLien externe, lors de la Journée nationale du réfugié en Suisse: un festival des traditions helvétiques devant la gare de Berne. Les gens ont lancé des drapeaux, joué au Jass (belote à la suisse) et soufflé dans un cor des Alpes. Ils ont adoré.

Les quelque 700 visiteurs ont ainsi célébré les anciennes traditions suisses, mais aussi le dialogue interculturel et la solidarité.