Navigation

Le Parti libéral-radical part à la conquête des villes

Avec un «PLR urbain», les libéraux-radicaux veulent reprendre du terrain au camp rose-vert, qui domine dans les grandes cités de Suisse. Débat entre Florence Bettschart-Narbel, présidente du PLR Lausanne et Alberto Mocchi, président des Verts vaudois.

Ce contenu a été publié le 12 mars 2018 - 13:34

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.