Navigation

Mathieu Jaton: «Il ne vivait que pour et par la musique»

Successeur de Claude Nobs à la tête du Montreux Jazz Festival, Mathieu Jaton rend hommage, au micro de la RTS, à un artiste surdoué, qui passait littéralement tout son temps sur des instruments (il en maîtrisait une vingtaine) ou sur des scènes. Un homme réservé et secret, d’un professionnalisme et d’un perfectionnisme absolu.

Ce contenu a été publié le 22 avril 2016 - 10:04

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.