Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Photo amateur L’aubergiste et son appareil photo

Alfons Rohrer (1925-1998), de Sachseln, canton d’Obwald, était à la fois patron de l’Auberge de la Gare, membre de la société de chant, capitaine des pompiers et président du syndicat des éleveurs de moutons. Mais il était aussi photographe, et ses clichés racontent plus de 50 ans de la vie du village.

Il a laissé derrière lui une œuvre immense, dont les meilleures images ont été récemment réunies dans Heimat/Chez SoiLien externe, un beau livre avec des textes en allemand et en français.

Son éditeur Heinz Anderhalden, qui est également le petit-fils de Rohrer, se souvient: «Au départ, je voulais juste aider ma grand-mère à débarrasser le placard. Les diapositives de grand-père y étaient entassées depuis 15 ans, sans que personne les regarde jamais. Alors j’ai commencé à les numériser. Et après avoir passé les 14'000 images en revue, j’ai compris que j’avais trouvé un trésor!»

«Quand j’étais enfant, j’ai toujours vu mon grand-père avec un appareil photo à la main. C’était un homme joyeux et on dirait qu’il a voulu garder cette joie pour toujours sur ses photos. […] Ces images donnent un aperçu d’une société telle que seuls les gens du pays ont pu la voir et la vivre. Pourtant, elles suscitent immédiatement un sentiment de nostalgie et renvoient à notre propre passé et à nos souvenirs, que l’on ait ou non des liens avec ce coin de pays».

(Texte tiré du livre «Heimat/Chez soi», paru aux éditions Scheidegger & Spiess)