Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Politique extérieure Livia Leu, la première ambassadrice de Suisse à Paris

Le monde de la diplomatie helvétique est encore très masculin. Les choses sont toutefois en train d’évoluer, estime Livia Leu Agosti. L’ambassadrice suisse est, depuis octobre dernier, la première femme en poste dans la capitale française. La Radio Télévision Suisse (RTS) l’a suivie pendant son premier jour de travail.

Accrochés aux murs, les portraits de ces prédécesseurs, tous des hommes. Livia Leu est la première ambassadrice de Suisse à Paris. Celle qui avait effectué son premier stage diplomatique dans la capitale française, il y a 30 ans, a pris ses fonctions début septembre 2018.

Livia Leu n’est pas une inconnue du monde diplomatique helvétique. Elle fait partie du peu de femmes qui occupent des postes de premier plan. En 2009, l’ancienne ministre des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey l’avait déjà envoyée comme première ambassadrice à Téhéran. Livia Leu a représenté les intérêts de la Suisse en Iran jusqu’en 2013 – et ceux des Etats-Unis puisque la Suisse a le mandat de représenter les intérêts américains en Iran depuis 1980.

En dernier lieu, Livia Leu a été déléguée du Conseil fédéral aux accords commerciaux et cheffe des relations économiques bilatérales au Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Au Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE), 155 collaborateurs occupent actuellement le poste d'ambassadeur, dont 30 femmes. Parmi ces femmes, 21 travaillent à l'étranger dans des ambassades, des consulats, des bureaux de coopération et des missions. Neuf travaillent à la centrale à Berne.

(RTS et swissinfo.ch/ka)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.