Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Question de la semaine Faut-il protéger les jeunes de WhatsApp?

La nouvelle réglementation européenne sur la protection des données interdit l’accès de la plateforme de communication WhatsApp aux jeunes de moins de 16 ans – en Suisse aussi. La décision fait débat, comme le montre la question de la semaine de swissinfo.ch. 

WhatsApp est une application pour téléphone mobile qui permet d’échanger gratuitement des textes, des images, des vidéos, des contacts, ainsi que des informations sur le lieu où l’on se trouve. Conçu comme alternative aux SMS et MMS classiques, WhatsApp ne fonctionne que via Internet. Il s’y échange 44 milliards de messages par jour dans le monde. Le service fait régulièrement la Une pour des questions de protection des données. Basée en Californie, WhatsApp appartient depuis quatre ans au géant Facebook.

Fin de l'infobox

Les enseignants ont-ils encore le droit de créer des groupes WhatsApp pour leurs classes, afin de discuter des devoirs ou d’organiser un voyage scolaire? Le nouveau règlement général de l'UE sur la protection des données (RGPDLien externe) touche également la Suisse, puisque WhatsApp a relevé de 13 à 16 ans l’âge minimum pour utiliser son service. 

swissinfo.ch est descendu dans la rue à Bâle pour prendre le pouls des passants – jeunes et enseignants – sur le sens de cette interdiction aux moins de 16 ans.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.