Navigation

«Nous sommes venus pour toute l’humanité»

La course à la Lune n’en finit pas de fasciner, au troisième jour du festival Starmus, marqué par la première européenne du documentaire-événement sur la mission Apollo 11.

Ce contenu a été publié le 27 juin 2019 - 12:42

Après le semi-ratage du biopic hollywoodien «First Man», consacré à Neil Armstrong, «Apollo 11», de Todd Douglas Miller constitue une vraie bonne surprise. Sans effets spéciaux, (presque) sans musique pompeuse, monté uniquement à partir d’images d’archives superbement restaurées dont on avait peut-être oublié la force, ce documentaire - récompensé par Starmus d’une médaille Stephen Hawking – jette un regard neuf sur «la mission la plus dangereuse de l’histoire».

Et la présence à Zurich du réalisateur et d’une partie des acteurs de l’époque a encore renforcé le choc de cette première, suivie avec ferveur et applaudie avec fougue.

Contenu externe

​​​​​​​

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.