Navigation

Réalité virtuelle et beautés naturelles

Une association suisse qui fait dans le high-tech et un astronaute bluffé par les Alpes.

Ce contenu a été publié le 28 juin 2019 - 13:04

A Starmus, l’émotion est sur la scène, et l’innovation au fond de la salle. C’est là que chacun peut s’essayer à marcher dans la Station spatiale internationale, grâce au casque de réalité virtuelle présenté par la Swiss society of virtual augmented and mixed reality (SSVARLien externe). Effet saisissant garanti, il ne manque que l’apesanteur. La jeune société genevoise a également développé pour Starmus une application de réalité augmentée, qui permet, en pointant son téléphone sur les affiches du festival, de savoir immédiatement tout sur chacun des orateurs du jour.

Mercredi, une partie des astronautes est allé à Zermatt, rendre visite aux étudiants du projet IGLUNALien externe, qui testent - dans un igloo à l’intérieur du glacier - les conditions de vie dans un environnement hostile, en vue d’une future mission sur la Lune. Et Al Worden, qui l’a pourtant vue de près (la Lune), s’est dit totalement bluffé par la beauté des Alpes suisses.


Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article