Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une fabrique qui résiste L'ampoule à incandescence a encore ses adeptes

Righi Licht AG a vu le jour en 1906 à Goldau, dans le canton de Schwyz. Le plus ancien et dernier fabricant d’ampoules de Suisse a une histoire mouvementée derrière lui. Cette société de tradition a pourtant survécu à l’entrée en vigueur en 2012 de l’interdiction de vente des ampoules à incandescence classiques.

Aujourd’hui implantée à Immensee, au bord du lac de Zoug, Righi Licht AG a changé plusieurs fois de nom et de site de fabrication. La société utilise des méthodes de production artisanales et une grande partie du travail est encore effectuée à la main.

Lorsque l’ampoule à incandescence, très gourmande en énergie, a été bannie des étalages en Suisse et au sein de l’UE, cette entreprise de niche a été contrainte de se réorienter et de couper massivement dans ses effectifs.

Les règles strictes imposées par les autorités suisses et européennes ne sont toutefois applicables qu'aux ampoules normales. C’est pourquoi Righi Licht AG se concentre désormais sur la production de lampes anti-choc spéciales, destinées à être utilisées dans les trains, les bateaux ou les fours. Elle fabrique également des ampoules décoratives et, bien entendu, des illuminations pour les fêtes de Noël.

(Images: Gaetan Bally, Keystone / Texte: Gaby Ochsenbein, swissinfo.ch)