Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Zimbabwe-Suisse Lorsque la route de Robert Mugabe a croisé celle de la Suisse

Le Zimbabwe tourne une page de son histoire après la démission de son président Robert Mugabe. Le chef de l'Etat, âgé de 93 ans, subissait depuis une semaine de fortes pressions de l’armée et de ses anciens alliés politiques.  

La démission de Robert Mugabe met fin à près de 40 ans de règne d'un homme qui est passé du statut de héros de l'indépendance à celui d’homme de pouvoir tyrannique. 

Le dirigeant s'est rendu en Suisse au moins trois fois dans sa longues carrière. Sa première visite a eu lieu en 1976, lors de la Conférence de Genève sur la Rhodésie (aujourd'hui le Zimbabwe), qui avait pour but d'élaborer une nouvelle constitution et de mettre fin à la guerre sanglante entre la minorité blanche dirigée par Ian Smith, d'une part, et les guérilleros dirigés par Robert Mugabe et Joshua Nkomo, d'autre part.

Sa dernière visite officielle sur les rives du lac Léman remonte à 2003, lors du sommet mondial sur la société de l'information (SMSI). Le gouvernement suisse lui avait accordé un visa malgré une interdiction internationale de voyager.